Minecraft accueille la bibliothèque anti-censure de Reporters Sans Frontières

Victor De Sepausy - 12.03.2020

Lecture numérique - Usages - Minecraft uncesored library - liberté expression presse - censure média monde


Il fallait en passer par les mondes fictionnels du jeu vidéo pour contourner la censure. Reporters sans frontières a choisi d’ouvrir The Uncensored Library sur Minecraft pour contourner toutes les mesures de blocages existantes. Blogs, journaux, sites web censurés deviennent, vidéoludiquement, accessibles grâce à cette porte dérobée.


 

Le projet a réuni Reporters sans frontières, DDB, MediaMonks et BlockWorks, des spécialistes de la conception d’univers Minecraft. Avec une perspective : donner à tout joueur, quel que soit son pays d’origine, la possibilité de lire des contenus qui seraient censurés par les autorités. 

Trois mois de travail, 24 développeurs venus de 16 pays, ont minutieusement bâti cette bibliothèque au style néoclassique. Inspirée de nombres de bâtiments gouvernementaux et publics, la bibliothèque est une somme de connaissances réunies, pour le bonheur de tous.

Quelque part entre la Rome antique et l’architecture grecque, le bâtiment « offre la connaissance et le pouvoir de la vérité sur les autorités et les régimes gouvernementaux oppresseurs », affirme RSF.

<

>


 
Elle se compose de 12,5 millions de blocs, et serait, dans le monde réel, le plus grand dôme sur la planète — avec 300 mètres de largeur. Et comme les développeurs œuvraient depuis différents fuseaux horaires, il a fallu coordonner avec patience. 

Avec 145 millions de joueurs, le jeu vidéo monté en 2009 devient alors un symbole de liberté d’expression avec cette bibliothèque « remplie de livres renfermant des articles censurés dans leur pays d’origine ». Les ouvrages peuvent être lus par tous, sans téléchargement toutefois, et le catalogue s’agrandit quotidiennement. 
 


En ce 12 mars, journée mondiale de la lutte contre la censure sur internet, The Uncensored Library s’ouvre pour donner une voix à des journalistes « interdits, emprisonnés, exilés, voire tués ». Leurs articles sont disponibles en version originale, mais également en anglais.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.