Mort annoncée pour Mobipocket

Clément Solym - 03.11.2011

Lecture numérique - Acteurs numériques - amazon - mort - mobipocket


Le géant américain ne se gêne pas pour se débarrasser des acteurs du  numérique qui l'encombre. Après avoir mis fin à l'application Stanza, Amazon vient d'annoncer la fin de librairie numérique Mobipocket prévue pour début décembre 2012.


 

Après avoir acheté Mobipocket en 2005, il semble qu'Amazon achève petit à petit l'elibrairie depuis l'arrivée de son Kindle en 2007, et encore plus depuis la mise en place de la librairie de son lecteur chéri.

 

Cette fin est surtout officielle, alors que Mobipocket n'avait mis à jour aucune de ses applications depuis 2008, et que ses services de paiement fonctionnaient très mal depuis août dernier.

 

La mort prochaine de Mobipocket a été annoncée par mail aux maisons d'édition concernées, justifiant la fin de Mobipocket pour une consolidation des ventes et publications d'ebooks sur la plateforme Kindle.  Il précise que les soumissions d'ebooks à Mobipocket cesseront le 2 décembre 2011 et que les ventes s'arrêteront net le 2 janvier 2012.

 

Un peu d'histoire

 

Fondé à Paris en mars 2000 par Thierry Brethes et Nathalie Ting, Mobipocket se spécialise d'emblée dans la distribution sécurisée de livres numériques pour PDA puis pour tout appareil mobile. La société est en partie financée par Viventures, branche de la multinationale française Vivendi.


Mobipocket lance le Mobipocket Reader, un logiciel permettant la lecture de fichiers au format PRC, lui-même basé sur le format OeB. Gratuit et disponible dans cinq langues (français, anglais, allemand, espagnol, italien), ce logiciel est « universel », c'est-à-dire utilisable sur tout PDA (Palm Pilot, Pocket PC, eBookMan, Psion, etc.). (Retrouver notre Histoire du livre numérique)