MyEbookFactory, solution numérique pour manuels scolaires

Clément Solym - 27.11.2012

Lecture numérique - Acteurs numériques - MyEbookFactory - édition interactive - manuels scolaires


Gutenberg Technology vient d'annoncer la création d'un nouveau service, MyEbookFactory, destiné aux manuels scolaires. Le projet est d'assurer une publication des titres sur toutes les plateformes actuelles, Android, iOS, Windows 8, web, etc... Les titres disposent également d'une édition spécifique, pour les rendre interactifs, afin de répondre aux capacités des tablettes.

 

 

 

C'est dans la numérisation des titres que se positionne donc la société, comme une réponse à la solution somme toute très limitée de l'application iBooks Author, développée par Apple. Celle-ci ne permet cependant que de gérer la publication de livres numériques sur la plateforme iTunes. 

 

À ce jour, MyEbookFactory est en mesure de traiter plusieurs centaines de livres chaque mois, un chiffre qui devrait passer à plus de 10.000 ouvrages d'ici à 2014. Un éditeur comme Houghton Mifflin Harcourt travaille déjà de concert avec ce service, et l'industrie opère une réelle mutation dans ce pan éditorial. Hier, c'était la vente de la filiale Education de McGraw-Hill à Apollo, pour un montant de 2,5 milliards $ qui était annoncée. Mais on se souviendra également que Macmillan a également réalisé plusieurs investissements dans le domaine numérique de l'éducation, au cours des six derniers mois.

 

« MyEbookFactory est une solution à vocation industrielle qui permet de numériser plus de 1000 livres scolaires par mois (et 10 000 livres par mois d'ici deux ans), simultanément sur tous les supports ; et cela tout en développant un ensemble de fonctionnalités interactives autour du contenu. Il n'est plus besoin de mener des développements spécifiques pour chaque terminal : l'éditeur gagne du temps, économise de l'argent et internalise sa production digitale », souligne François-Xavier Hussher, PDD et fondateur de Gutenberg Technology.

 

Concrètement, MyEbookFactory s'appuie sur le PDF imprimeur, et développe une solution reposant sur du XML. Le stockage du fichier se fait dans la base de données propre et l'éditeur dispose alors d'outils d'enrichissements divers. La suite, c'est un simple export vers les appareils actuels, le tout « en quelques heures seulement », assure la société. Cette base de données est importante, puisque le titre peut se connecter également à des bases détenues par l'éditeur. 

 

La baisse de coût des tablettes, et la multiplication des acteurs renforceraient l'intérêt pour les maisons. « On sait qu'en 2015, la Corée du Sud aura définitivement abandonné les livres papier. Le Brésil compte acheter cette année 600 000 tablettes pour équiper tous les professeurs du pays. En Thaïlande, tous les élèves en première année de primaire et de secondaire vont recevoir une "tablette low cost", soit 1,7 million d'enfants. Au Chili, 1,2 million de lycéens révisent déjà leur bac sur Internet ou sur téléphone mobile », précise GT. 

 

De quoi amorcer un virage technologique et la concrétisation d'un cartable numérique pour les élèves...




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.