News Corp : Rupert Murdoch dépensera des milliards dans le numérique

Nicolas Gary - 05.02.2013

Lecture numérique - Usages - News Corp - Rupert Murdoch - édition et presse


Le grand patron de News Corp, Rupert Murdoch, avait annoncé en juin dernier que sa société allait se dédoubler, séparant ainsi les deux grandes activités. D'un côté, on trouvera le divertissement et les médias type cinéma et télévision, de l'autre les journaux et l'édition. La scission, ou le divorce, c'est selon, est désormais consommée, et Rupert, qui reste à la présidence des deux sociétés nouvelles, annonce les grands chantiers. 

 

 

Rupert Murdoch 2011 Shankbone

Rupert Murdoch

david_shankbone, (CC By 2.0)

 

 

Et comme il fallait s'y attendre, c'est vers le monde numérique que Murdoch se tourne, pour faire évoluer tant le domaine journalistique que celui de l'édition. Des changements vont intervenir avec des nouvelles innovations dans le secteur numérique, notamment par le rachat de sociétés numériques et de droits vidéo. Dans le Telegraph, il indique comment seront dépensés des milliards de dollars dans les prochains temps.

 

Près de 1 milliard de dollars ont été mis de côté pour alimenter la frénésie des dépenses qui doivent survenir. Mais depuis quelque temps, on parle même de trois milliards $, et le montant semble augmenter régulièrement. Une cagnotte qui alimentera des expérimentations numériques permanentes, mais doit également aider à stimuler la croissance de l'entreprise.

 

Selon une source proche de ces dossiers, Murdoch « essaie de susciter l'esprit d'entreprise d'une manière que nous n'avions pas expérimentée depuis longtemps ». D'ailleurs, les achats ont déjà commencé, puisqu'au mois de janvier des droits vidéo sur la Premier League de football ont commencé. Le football devrait d'ailleurs être l'un des grands investissements à venir. 

 

Un peu de ménage a déjà été fait après la vente du site internet IGN, spécialisé dans les jeux vidéo et la culture pour hommes - ce qui inclut 1UP.com et AskMen.com, ainsi que UGO.com, PCMAG.com, Geek.com et Toolbox.com. 

 

La séparation des entreprises en deux segments ne devrait pas être profitable aux deux groupes. The News News Corporation, qui comprend les sections Presse et Edition, pourrait en effet pâtir de cette distinction, estiment les analystes. Pour ces deux secteurs, d'ailleurs, le développement numérique n'a pas été particulièrement détaillé.