Nicolas Pewny, pionnier du livre numérique francophone

Marie Lebert - 19.02.2018

Lecture numérique - Acteurs numériques - Nicolas Pewny ebook - livre numérique francophonie - Nicolas Pewny Choucas


Nicolas Pewny — décédé récemment dans la région de Genève — fut l’un des pionniers du livre numérique francophone. Il fut d’abord libraire avant de devenir éditeur avec son épouse Suzanne puis, dix ans plus tard, consultant en édition électronique en France et en Suisse. Sa personnalité enthousiaste et généreuse nous manquera.

 


Nicolas Pewny - © Suzanne Pewny
 

 

Un éditeur présent très tôt sur le web

 

Lancé au début des années 1990, Le Choucas était une petite maison d’édition indépendante spécialisée dans les romans policiers, la littérature, la photographie et les livres d’art, avec un site web opérationnel dès les débuts de l’internet francophone.

 

Nicolas Pewny racontait en juin 1998 : « Le site des éditions du Choucas a été créé fin novembre 1996. Lorsque je me suis rendu compte des possibilités que l’internet pouvait nous offrir, je me suis juré que nous aurions un site le plus vite possible. Un petit problème : nous n’avions pas de budget pour le faire réaliser. Alors, au prix d’un grand nombre de nuits sans sommeil, j’ai créé ce site moi-même et l’ai fait référencer (ce n’est pas le plus mince travail). Le site a alors évolué en même temps que mes connaissances (encore relativement modestes) en la matière et s’est agrandi, et a commencé à être un peu connu même hors de France et de l’Europe. »

 

En ce qui concerne l’apport de l’internet, « nous sommes une petite maison d’édition installée en province, et l’internet nous a fait connaître rapidement sur une échelle que je ne soupçonnais pas. Même les médias “classiques” nous ont ouvert un peu leurs portes grâce à notre site. Les manuscrits affluent par le courrier électronique. Ainsi nous avons édité deux auteurs québécois [Fernand Héroux et Liz Morency, auteurs du polar Affaire de cœurs, ndlr].

Beaucoup de livres se réalisent (corrections, illustrations, envoi des documents à l’imprimeur) par ce moyen. Dès le début du site nous avons reçu des demandes de pays où nous ne sommes pas (encore) représentés : États-Unis, Japon, Amérique latine, Mexique, malgré notre volonté de ne pas devenir un site “
commercial” mais d’information et à “connotation culturelle”. Nous n’avons pas de système de paiement sécurisé, nous avons juste référencé sur une page les libraires qui vendent en ligne. »

 

En ce qui concerne l’avenir, « j’aurais tendance à répondre par deux questions. Pouvez-vous me dire comment va évoluer l’internet ? Comment vont évoluer les utilisateurs ? Nous voudrions bien rester aussi peu “commercial” que possible et augmenter l’interactivité et le contact avec les visiteurs du site. Y réussirons-nous ? Nous avons déjà reçu des propositions qui vont dans un sens opposé. Nous les avons mises “en veille”. Mais si l’évolution va dans ce sens, pourrons-nous résister, ou trouver une “voie moyenne” ? Honnêtement, je n’en sais rien. »

 

“Dix années de lutte, de satisfactions et de malheurs”

 

Nicolas Pewny ajoutait deux ans plus tard, en juin 2001 : « Comme je le prévoyais, notre distributeur a déposé son bilan. Et malheureusement les éditions du Choucas (ainsi que d’autres éditeurs) ont cessé leur activité éditoriale. Je maintiens gracieusement le site web pour témoignage de mon savoir-faire d’éditeur on- et off-line. Je ne regrette pas ces dix années de lutte, de satisfactions et de malheurs passées aux éditions du Choucas.

J’ai connu des auteurs intéressants dont certains sont devenus des amis... Maintenant je fais des publications et des sites internet pour d’autres. En ce moment pour une ONG internationale caritative ; je suis ravi de participer (modestement) à leur activité à but non lucratif. Enfin on ne parle plus de profit ou de manque à gagner, c’est reposant.
 »

 

Le livre numérique, “unique et multiple compagnon”

 

Lors d’interviews menées pour tenter de rassembler quelques idées sur le livre numérique du futur, Nicolas Pewny, désormais consultant en édition électronique, écrivait en février 2003 : « Je vois le livre numérique du futur comme un “ouvrage total” réunissant textes, sons, images, vidéo, interactivité : une nouvelle manière de concevoir et d’écrire et de lire, peut-être sur un livre unique, sans cesse renouvelable, qui contiendrait tout ce que l’on a lu, unique et multiple compagnon. Utopique ? Invraisemblable ? Peut-être pas tant que cela ! »

 

Un adepte enthousiaste du format EPUB

 

Nicolas Pewny soulignait souvent les qualités de l’EPUB par rapport au PDF, tout en reconnaissant le rôle pionnier du PDF et l’utilité de plusieurs formats. Il précisait en octobre 2015 : « Totalement différent de celui du PDF, ce format permet d’afficher un texte ajusté au tout dernier moment en fonction de l’écran et des choix du lecteur au moment précis de la lecture. La dernière version standardisée, EPUB3, repose sur HTML5, la dernière révision majeure de HTML, format de données conçu pour représenter les pages web.
 

Arnaud Nourry : “Le livre numérique est un produit stupide”


Le format EPUB3 peut interroger les fonctionnalités du lecteur via une classe JavaScript. Il peut ainsi adapter le contenu avec une grande souplesse. À mon avis, EPUB3 est le meilleur format pour la publication électronique aujourd’hui. Plusieurs applications permettent de créer un fichier EPUB directement, dont des logiciels libres. La plupart des liseuses sont compatibles avec le format EPUB, excepté le Kindle de Amazon, qui nécessite une transformation (par exemple avec le logiciel libre Calibre). Diverses applications de lecture supportant l’EPUB sont également disponibles pour les ordinateurs personnels, les tablettes tactiles et les smartphones. »

 

Source : Le Livre 010101 avec une version EPUB de Nicolas Pewny (choisir EPUB dans la colonne de droite)


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.