Nous ne sommes pas tracassés par la piraterie, libérez les livres !

Clément Solym - 03.11.2010

Lecture numérique - Acteurs numériques - protection - ebooks - bibliothèques


Finis les verrous sur les livres numériques ? Un éditeur allemand vient d'assurer de toute sa confiance en l'économie numérique, dans le cadre d'un programme de prêt en bibliothèques.

George Scotti, directeur de Springer Verlag s'occupe du programme Springer ebook. Ce dernier permet le prêt de livres numériques sans protection DRM. En effet, 70 % du commerce de Springer se déroule dans le cadre universitaire et avec des bibliothèques de recherche, explique George. Et ce dernier assure que jamais de la vie sa société n'a besoin de voir des DRM ni d'autres restrictions sur les livres que les établissements peuvent leur acheter.

« Nous ne sommes pas tracassés par la piraterie », assure-t-il, alors que le programme Springer est en vigueur depuis 2006, et dispose aujourd'hui de 40.000 titres au format PDF, dans des domaines tels que la science, la médecine et les techniques.

Pour l'utilisateur, garantit George, le résultat est impeccable et sans restrictions aucunes. Pour les auteurs, les revenus liés à l'emprunt de ces livres ont même été meilleurs. Concrètement, en 2008, les téléchargements de livres ont augmenté de 33 %, en regard de 2007. Et de 2007 à 2009, ce chiffre a doublé.

Dans le cadre de ce programme, les ebooks sont prêtés aux utilisateurs gratuitement. « Les bibliothèques achètent directement chez nous et deviennent propriétaires du contenu. Une fois les oeuvres téléchargées par les utilisateurs, ils peuvent les donner, les partager, ils en deviennent propriétaires. » Après tout, une fois que l'établissement a payé pour obtenir les livres en question, il est cohérent que les ouvrages deviennent facilement disponibles.

« Certains de nos concurrents ont peur de cela, mais nous disons : libérez les oeuvres. »

Les livres numériques disponibles sont à acheter en intégralité ou au chapitre. Et si pour le moment seul le format PDF est disponible, bientôt, l'ePub sera ajouté. En outre, pour toute personne qui achète la version numérique, est proposé l'achat en Impression à la Demande de la version papier, pour 24,95 $. Une vente combinée qui risque de ne pas voir le jour en France, étant donné la loi sur le prix unique du livre numérique et son imprécision sur ce point.