medias

Nouvelle tablette à encre électronique chez Sony, toujours très chère

Clément Solym - 16.04.2018

Lecture numérique - Lecteur eBook - Sony encre électronique - stylet notes Sony - tablette encre électronique


On apprécie le sens de l’obstination chez Sony, qui poursuit sa quête de l’appareil de lecture avec stylet, reposant sur de l’encre électronique. On savoure aussi toute l’ironie de la démarche, qui consiste à produire des appareils coûteux et nettement moins pratiques qu’une tablette. Le DPT-CP1 aurait pu tenter de faire un effort. 



 

 

En avril 2017, Sony s’associait à E Ink pour produire le DPT-RP1, machine vendue 80.000 yens (environ 600 €). De la taille d’une feuille A4, la machine était manifestement légère et pratique, mais certainement pas ni à la portée du grand public ni suffisamment adoptée par les professionnels.

 

Alors quoi ? On prend les mêmes, on réduit les dimensions, et voici que débarque le DPT-CP1, qui cette fois passe à un format A5, de 10,3 pouces de diagonale à la place. La résolution de 1404x1872 reste dans des niveaux élevés, et l’appareil mesure 5,9 mm d’épaisseur. Le tout pour un poids inférieur à 250 g. 



 

 

Toujours fourni avec un stylet, cet appareil, avant tout destiné à la prise de notes, au griffonnage ou à tout ce qui pourra passer par la tête, n’est finalement vendu que 70.000 ¥ (soit environ 520 €). Autrement dit, 80 € de moins que le modèle précédent – ce qui ne le classera toujours pas dans la catégorie des achats possiblement impulsifs.

 

Le DPT-CP1 n’est pour l’heure proposé qu’au Japon, sans date de livraison ailleurs dans le monde. 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.