Numérisation à Cuba des oeuvres d'Alejo Carpentier

Clément Solym - 25.10.2010

Lecture numérique - Acteurs numériques - carpentier - cuba - bibliothèque


La numérisation des grands auteurs se démocratise partout dans le monde. Le dernier en date des pays à avoir annoncé qu'un de ses auteurs allait passer sous les scanners, est donc Cuba...

L'écrivaine de langue espagnole Alejo Carpentier, figure majeure de la littérature du XXe siècle, va en effet bénéficier des joies de la numérisation, a annoncé la fondation qui porte son nom. Celle-ci, créé en octobre 1993, par une donation pour Lilia Andrea Estéban de Carpentier et Cuba a permis de sauvegarder les oeuvres et le travail de l'auteur.

Maintenant, c'est le passage en version numérique, explique Graziela Pogolotti, essayiste et critique, qui est à la tête de la Fondaction, qui est la priorité. Il s'agira dans le même temps de réaliser un catalogage de toute sa bibliothèque, un travail qui s'inscrit dans le même mouvement que celui de la numérisation, et qui sera concomitant.

Aujourd'hui, la Fondation, organisation à but non lucratif et non gouvernementale vise la promotion des oeuvres de ses écrivains, en attribuant des bourses et dotation, tout en fournissant des conditions de vie propices aux auteurs, pour la rédaction de leurs livres.

Interrogée par l'AFP, la directrice de la Fondation ajoute que l'auteur « avait laissé une mine quasi inépuisable de documents inédits, jalousement conservés par sa veuve et exécutrice testamentaire ». Cette dernière est décédée en 2008 à La Havane.

Entre autres récompenses, Alejo avait reçu, en 1978/, le prix Miguel Cervantes, parmi les plus prestigieux de ceux attribués aux oeuvres de langue espagnole.


Toutes les oeuvres d'Alejo Carpentier