Numériser 200 pages à la minute, en filmant : Tokyo mon amour

Clément Solym - 19.03.2010

Lecture numérique - Acteurs numériques - Tokyo - numeriser - pages


Il fallait tourner la page, pardon de cet exécrable jeu de mots, sur la numérisation à l'ancienne, et les chercheurs de l'université de Tokyo se sont retroussé les manches pour y parvenir. Le professeur Masatoshi Ishikawa et son équipe, Takashi Nakashima et Yoshihiro Watanabe, ont ainsi mis au point une machine capable de numériser 200 pages à la minute, grâce à un jeu de caméra qui filme à très haute vitesse le défilement d'un livre.

Ils ont même laissé entendre que cet outil permettrait de dépasser plus encore cette vitesse.

La caméra absorbe en effet 500 images par seconde, avec une résolution de 1280x1024. Pour le moment, l'installation est assez volumineuse, mais de même, les chercheurs travaillent à un modèle qui serait plus réduit. Cet outil est encore un prototype, présenté uniquement pour montrer les solutions alternatives qui sont en cours de réflexion.


Alors, une fois filmées, les pages qui défilent sont tout simplement déformées à l'image. Mais par un outil de correction informatique, on corrige l'image transmise en 3 dimensions pour arriver finalement à un rendu plane et tout à fait lisible.

Évidemment, l'outil n'est pas exempt de fautes, avec des sauts de pages inopinés et ainsi de suite, mais Watanabe estime que pour le manga cette machine serait tout à fait pertinente. Hélas pour lui, tous les éditeurs contactés lui ont absolument refusé d'utiliser leurs livres pour des tests...