Open eBooks : Michelle Obama veut faire lire tous les jeunes d'Amérique

Nicolas Gary - 26.02.2016

Lecture numérique - Applications - Michelle Obama - Open eBooks - lecture jeunes numérique


« Vous souvenez-vous d’un livre que vous avez aimé, lorsque vous étiez enfant ? », interroge Michelle Obama. La première dame des États-Unis inaugure ainsi l’opération Open eBooks, une plateforme mise en ligne à destination des étudiants. Elle offre un catalogue de plusieurs milliers de livres, d’une valeur de 250 millions $. Et le tout tient dans une petite application... 

 

 

 

 

En partenariat avec la Digital Public Library of America, la New York Public Library Bakers & Taylor et First Book, la Maison-Blanche est ainsi fière de proposer sa nouvelle plateforme. Cet effort numérique pour encourager les jeunes à la lecture intervient alors que les budgets pour l’éducation sont tendus. 

 

« Pour des millions d’enfants d’Amarique, Open eBooks peut être un passeport vers un monde d’apprentissage et d’opportunités », assure Michelle Obama. Pour elle, immanquablement, les livres sont des créatures dotées d’un merveilleux pouvoir, celui « d’ouvrir nos esprits à un monde de possibilités. Malheureusement, des millions d’enfants n’ont pas cette chance d’accès. Ils ne disposent pas d’une accessibilité satisfaisante dont ils ont besoin pour apprendre et rêver ». 

 

First Lady Michelle Obama official photographic portrait
Georgia Democrats, CC BY 2.0


 

L’initiative est également portée par une dizaine d’éditeurs américains – parmi les plus importants, évidemment. 

 

Cet effort gouvernemental vise à aider les écoles et les bibliothèques à économiser des millions de dollars d’investissements, en offrant une base de données très importante. « De toute évidence, le programme Open eBooks peut fournir une autre passerelle numérique pour des millions d’enfants et développeur leur amour de la lecture », assure Sari Feldman, présidente de l’American Library Association. 

 

À la Maison-Blanche, on souligne que l’application sera une approche dynamique et moderne pour soutenir les efforts des enseignants et des bibliothécaires. Un outil pour tenter de trouver de nouveaux moyens de motiver les étudiants. 

 

Selon une étude parue l’année passée, 85 % des familles vivant en deçà du seuil de pauvreté avec des enfants de 6 à 13 ans disposent d’une tablette ou d’un smartphone. 
 

 

Open eBooks Michelle Obama Maison Blanche


 

« Peu importe qui vous êtes, où vous vivez, ou combien d’argent vous gagnez, vous devriez être en mesure d’accéder à un monde de connaissance et d’information, comme tout un chacun », assure pour sa part Barack Obama. Des restrictions territoriales sont cependant imposées : il n’est pas possible d’accéder à cette application depuis la France.
 

Le gouvernement américain se tourne donc vers des solutions comme celle de Worldreader, organisation à but non lucratif, qui propose à des millions d’utilisateurs de découvrir des œuvres sur leur mobile. Elle se centre sur l’Afrique toutefois, mais fonctionne sur mobiles et smartphones, en profitant du taux d’équipement.