Papier, numérique et mémoire : quelles nouvelles lectures ?

Clément Solym - 22.11.2010

Lecture numérique - Acteurs numériques - lecture - tablette - lecteur


La société française Miratech propose des services multiples à l'heure numérique, avec notamment un outil d'eye tracking, permettant de déterminer les zones de lectures sur un écran, pour optimiser les pages et sites...

Cette dernière vient de réaliser une étude portant sur la lecture numérique, en analysant le comportement de 50 volontaires qui se sont pliés à une simple consigne : lire sur papier et lire sur une tablette tactile. Les résultats sont assez intéressants, puisqu'ils montrent combien la lecture numérique n'est encore pas idéalement assimilée par le cerveau.


En guise de support, c'est le quotidien gratuit 20 minutes qui a été utilisé pour ce test. Le temps de lecture n'était pas limité et les personnes ont pu fréquenter l'application du journal comme sa version papier à l'envi.

Résultat : la mémoire s'imprègne bien plus facilement si l'on lit sur papier que sur écran. . « Nous avons choisi 20 Minutes, car c'est le journal dont l'application iPad est la plus proche de la version papier. Cela nous a permis de comparer les deux modes de lecture, sans biais liés à des présentations différentes des articles », précise Jérémie Eskenazi, le PDG de la société à nos confrères du Monde.

On mémoriserait ainsi 20 % mieux en lisant sur du papier, bien que la lecture sur une tablette, en l'occurrence l'iPad, soit plus rapide. En somme : plus d'articles lus sur l'application, mais moins d'informations retenues sur l'ensemble. Les résultats des questionnaires posés par la suite montrent en effet des taux de réussite de 90 % de réponses justes pour la lecture papier contre 70 % pour la lecture numérique.

Les conclusions sont plutôt intéressantes, mais manquent alors d'un point de comparaison avec les écrans à encre électronique. Il y a fort à parier que les écrans LCD diffèrent dans l'utilisation que l'on en a et que le simple fait de savoir que ces appareils disposent de capacités multimédias perturbe l'activité de la mémoire

D'ailleurs, le PDG de Miratech envisage clairement cette possibilité, de même qu'il pense également pouvoir trouver dans l'éclairage ou la luminosité les raisons de ces différences.