Pays-Bas et Italie, les marchés convoités de l'ebook

Clément Solym - 11.07.2012

Lecture numérique - Lecteur eBook - Kobo - Amazon - lecteurs ebook


L'Américain Amazon et le Canado-Japonaois Kobo, tous deux gentils concurents, se lancent dans une expansion effrénée de leur société sur le marché européen de l'ebook.

 

Milano vs Cantù

La guerre des lecteurs e-book : attention à ne pas perdre la balle

 


L'ouverture d'Amazon prévue aux Pays-Bas dès cet automne

 

Les Français connaissent bien Amazon, plateforme de vente en ligne de livres et d'e-books. C'est loin d'être le cas des Néerlandais qui, s'ils souhaitent intégrer la plateforme, sont redirigés vers la version anglaise Amazon.co.uk. Le leader de la vente des livres, e-book, cd, dvd, aux Pays-Bas est Bol.com (Bertherlsmann on line). Cette société a été créée en 1999 par le groupe allemand Berthelsmann.

 

Mais fini la tranquillité, désormais Amazon souhaite intégrer le marché néerlandais en annonçant leur venue dès l'automne avec l'ouverture d'un nouveau magasin en ligne d'e-book afin de poursuivre l'expansion européenne de la société.

 

Le lancement de la version néerlandaise prévoit d'élargir son offre, outre aux clients des Pays-Bas, aux zones environnantes qui maîtrisent la langue ; car il ne s'agit plus d'oublier qui que ce soit. À l'heure actuelle, le nom de domaine Amazon.nl redirige encore vers le site du Royaume-Uni. Les éditions locales qui participeront au contenu du lancement du nouveau site ne sont pas encore connues.

 

 

Mondatori s'empare de la vente du Kobo Touch en Italie dès cet automne

 

La stratégie de Kobo est assez simple : s'installer sur les marchés où Amazon n'est pas encore / ou depuis peu présent pour tenter d'obtenir une place de leader. C'est ce qui a conduit la société à s'installer en Allemagne récemment. Très actifs, ils essaient de maintenir une offre multiple et la plus complète possible sur leur librairie numérique, proposant de nombreux titres dans le catalogue d'e-book (dont des titres gratuits). 

 

L'entreprise canadienne continue cette stratégie dans le reste de l'Europe en annonçant son arrivée en Italie dès l'automne. L'Espagne et les Pays-Bas sont également prévus dans le planning. 

 

Kobo vient donc de confirmer l'obtention d'un nouveau partenaire. Le Groupe Mondadori, éditeur de magazines et de livres, va réaliser une version en langue italienne de l'écran tactile Kobo. Mondadori sera aussi l'exécuteur de l'eBookstore local de Kobo.

 

« Mondadori apportera le Kobo Touch sur le marché à l'automne et offrira une expérience complète de l'EReading », note le communiqué de presse.

 

Considéré comme l'un des plus grands éditeurs en Italie, Mandatori possède déjà a sa propre plate-forme de distribution ebook autant que l'URL kobobooks.it. Cette entente signifie clairement le double partenariat : Mondadori agit en tant que partenaire de l'ebook local Kobo en même temps qu'il vend le Touch Kobo. « Cela propulserait Mondadori dans le même groupe que la FNAC et Whitcoulls ainsi que d'autres partenaires de Kobo à travers le monde », déclare The Digital Reader.

 

Une course où les participants risquent de finir par se marcher sur les pieds, mais qui révèle bien un marché attractif du numérique en Europe.