medias

Personne ne l'a vu : le nouveau Kindle Paperwhite, zéro accessibilité

Clément Solym - 07.09.2012

Lecture numérique - Lecteur eBook - Amazon Kindle - Paperwhite - accessibilité


Si un argument en faveur de la lecture numérique a toujours été en béton armé, c'est bien celui de l'accessibilité accrue qu'offraient les différents dispositifs de lecture aux déficients visuels et aux aveugles. Par le contrôle de la taille des caractères, mais aussi et surtout par la lecture audio. Mais voilà : la nouvelle « famille » de Kindle (voir notre actualitté) ne tient visiblement pas la route sur ce point.

 

 

La fonction de lecture audio serait ainsi totalement absente du nouveau Kindle Paperwhite, alors même qu'elle était disponible sur le Touch ou le Kindle DX : c'est donc à une sorte de régression qu'assiste avec amertume la National Federation of the Blind (NFB), qui a souligné « l'absence de preuves quant à l'accessibilité de ces nouveaux Kindle ». Le Paperwhite dispose pourtant d'un réglage de la taille des caractères, et l'utilisateur pourra même changer la police utilisée.

 

Mais effectivement, comme le note Gizmodo dans une critique, le Kindle Paperwhite ne dispose pas de prise jack, ni même de haut-parleurs : autant dire que recourir au Text-to-Speech, le texte lu, va s'avérer délicat. Quelle solution ? Se rabattre sur les vieux modèles de Kindle (Touch ou DX), ou bien faire ses économies et se payer un Kindle Fire. Cette dernière tablette sera en effet toute désignée pour accueillir les livres audio achetés sur Audible, une filiale... d'Amazon.

 

Retournons à l'époque vénérable du... Kindle 2, en 2009 : Amazon mettait alors en avant sa fonctionnalité de synthèse vocale, qui permettait de convertir n'importe quel ebook en texte lu. Il ne s'était pas écoulé une semaine avant que les éditeurs ne tombent sur le râble du site de e-commerce, pour violation du droit d'auteur. (voir notre actualitté) La fonctionnalité avait fait son retour sur le Kindle Touch, mais semble de nouveau être passée à la trappe.

 

Le docteur Marc Maurer, Président de la NFB, a déclaré : « Le Département d'État américain vient de retirer un contrat d'exclusivité qui impliquait la gamme Kindle, probablement en raison de nos préoccupations concernant les difficultés d'utilisation pour pratiquement toutes les versions du Kindle. (voir notre actualitté[...] La position d'Amazon sur le sujet est donc très claire. »

 

Paperwhite peut-être... Mais pour la canne blanche, il faudra repasser.