Petit précis de production d'ebooks

Clément Solym - 18.03.2012

Lecture numérique - Acteurs numériques - archivage - numérisation de fonds - logistique


Comment intégrer la numérisation commerciale dans un flux de production papier déjà existant ? Comment gérer le rendu, l'archivage ou encore l'exploitation d'anciens fonds ? Les Assises du livre numérique du Salon du Livre 2012 sont revenues sur les principales interrogations des éditeurs à sauter le pas de l'ebook. Flammarion, Hachette et Bragelonne se proposaient d'y répondre en décrivant les principales étapes et la logistique nécessaire.

 

                                                      (Bragelonne, Nathan et Flammarion)     

 

Chez Bragelonne, on évoque les 2 ans de cette aventure numérique et l'offre régulièrement renouvelée en guise de préambule. Mais « la relecture prend du temps au détriment de la constitution du fond », déplore Émilie Mathieu, responsable production numérique de l'éditeur. Mais la technique roule. Le workflow est similaire entre « noir », comprendre texte seul, et numérique à caractère définitif.

 

Une fusion des deux activités sur trois axes que détaille Mathieu. Un pan administratif / informatif regroupant ISBN et les fichiers numériques, un axe commercial qui intègre notamment les plannings de parution et un axe public. Concernant le corps du projet, le format découpe les métadonnées du livre entre chapitres, sous chapitres, notes et inclut les métadonnées relatives aux prix, 4e de couverture et pagination.

 

Une aiguille dans une botte de foin

 

Chez Hachette pas de tel workflow, qui préfère mettre l'accent sur l'utilisation qualitative d'InDesign (contre précédemment Xpress) pour l'epub. Nathalie Pujo, directrice du département tourisme revient sur les spécificités du portage numérique des guides voyages. « La pose d'hyperliens est spécifique » et « les styles doivent être respectés », insiste-t-elle.

 

Pour l'éditeur, la seule partition notable est entre les nouveautés et le fond global. On préfère porter le regard sur la structuration des données sur illustrations. Et de la cartographie. Pujo présente un plan de leur grand week-end à Rome tracé en 4 zones agrandissables pour que l'effet loupe restitue les détails du plan détachable. Mais chaque nouveau plan nécessite une transposition numérique. On voit mal New York tenir sur ce format en quatre quarts.

 

Pour Flammarion, flux noir et illustré ne sont pas traités de la même manière. Son directeur de production, Yves Lhommée, préfère attendre le lancement de l'epub3 « pour prendre le pas » sur le fond actuel. Question archivage, division est faite entre fond ancien et futures parutions. Pour la numérisation, l'archive se fait par ISBN et on a vite abandonné l'idée de renommer chaque fichier par un titre. Encore moins de touchers systématiques le contenu illustré. On profite de l'automatisation et la visite grenier  se fait au cas par cas.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.