Petites lectures ou grosses fringales, côté numérique

Cécile Mazin - 26.11.2015

Lecture numérique - Acteurs numériques - lecture numérique - grosses fringales - petites lectures


Deux opérations viendraient presque contredire les conclusions du Forum de Tokyo, qui évoquait l’échec de l’ebook à la française. Albin Michel d’un côté, 12/21 de l’autre (Editis), inaugurent des collections numériques avec une perspective : des heures de lecture à venir...

 

 

 

« Votre temps de lecture est compté ? Nous avons le format court qu’il vous faut ! » Les lectures numériques d’Albin Michel sont dans la veine de ce que ePoints propose depuis quelque temps déjà. Une collection de livres avec un principe de chronolecture : à partir de 5 minutes et jusqu’à 90 minutes à passer avec son ouvrage dans les mains.

 

« Bernard Werber, Mary Higgins Clark, Didier van Cauwelaert… Retrouvez vos auteurs favoris et des textes inédits ! », assure la maison. Lancée avec 8 titres fin septembre dernier, les livres proposés à 2,99 € ou moins sont fournis sans DRM, que ce soit dans cette collection ou le reste du catalogue. 

 

À quelques encablures de cela, la filiale numérique d'Univers poche, 12/21 propose une nouvelle collection exclusivement composée de fichiers numériques. Une collection d’intégrales, passant du Young adult au policier et thriller. 

 

Ces regroupements thématiques autour des œuvres d’auteurs comme Serge Brussolo, San Antonio ou encore Sara Shepard et Léo Malet. Les offres varient en fonction du nombre de titres proposés au sein de l’intégrale, de 9,99 € à 69,99 €, avec 21 intégrales aujourd’hui proposées. Des prix uniquement proposés pour le lancement de la collection.