Peut-on compter sur iOS 8 pour une nouvelle croissance de l'ebooks ?

Clément Solym - 19.09.2014

Lecture numérique - Applications - iBooks ebooks - Apple iPhone - millions utilisateurs


En l'espace de 24 heures, Apple aurait enregistré 4 millions de précommandes, au point que la rupture de stock était d'ores et déjà annoncée. Avec l'iPhone 5, Apple avait annoncé plus de 2 millions de précommandes. On fait donc exploser les compteurs. Et chacun des appareils débarquera avec iOS 8, et l'application iBooks directement intégrée dans le système d'exploitation. Une solution radicale et la plus grande opportunité pour le livre numérique, depuis le lancement en 2010 ?

 

iBooks, en 2010, au lancement de l'iPad 

 

 

iOS 8 est donc proposé aux utilisateurs depuis ce 17 septembre, et Apple parle de centaines de millions d'utilisateurs qui vont donc expérimenter cette évolution du système d'exploitation pour les machines – iPad, iPod Touch ou iPhone, donc. Nous avons déjà évoqué l'évolution dans le partage de contenus numériques, avec l'arrivée de la fonctionnalité Family Sharing, alternative iOS au Library Family d'Amazon, pour les appareils Kindle. Qu'apportera donc cette implémentation de l'application de lecture et d'achats d'ebooks ?

 

Derrière l'excitation, il y a quelques chiffres. Selon Apple, 150 millions d'appareils iOS ont déjà intégré iBooks, et l'on compterait 800 millions d'utilisateurs en mesure d'installer iOS 8. À l'époque du lancement d'iOS 7, on assistait à la première refonte majeure, graphiquement au moins, pour les usagers, du système mobile d'Apple. En juin 2014, 90 % des appareils avaient effectué la mise à jour iOS 7 sur les 800 millions activés.

 

Le potentiel de nouveaux clients iBooks reste donc faramineux. 

 

La grande question reste, évidemment, de savoir si la présence immédiate d'iBooks apportera réellement une nouveauté pour les ventes d'ebooks. Et surtout, dans quelle mesure les utilisateurs achèteront – pas simplement, télécharger une offre légale et gratuite, voire une offre pirate. Les solutions déployées par Apple, pour attirer les clients américains vers son offre ne manquent pas : ouvrages gratuits, opérations de communication... Même James Patterson s'est prêté au jeu, en proposant sa saga Alex Cross. 

 

Bien entendu, Apple ne parviendra pas à convertir l'ensemble des nouveaux arrivants à l'achat iBooks, mais dans tous les cas, nul doute qu'Apple confortera une position de numéro 2 sur les livres numériques aux États-Unis, tout du moins. 

 

Les nouvelles fonctionnalités d'iOS 8 existent, même si elles ne sont pas toutes évidentes pour le public, mais nombreux sont ceux qui voient dans cet OS une solution puissante pour Apple. Les pertes enregistrées par Barnes & Noble sur ce marché de l'ebook laissent de toute manière un véritable boulevard. 

 

D'autant plus que, les iPhone 6 et 6 Plus sont à peine lancés sur le marché que déjà, les premières rumeurs envisagent un nouvel iPad Mini Retina pour le mois d'octobre. Une nouvelle conférence qui ferait état d'un iPad Air 2 ?