Piratage : 5 000 cas relevés par les éditeurs britanniques en un an

Clément Solym - 12.12.2009

Lecture numérique - Acteurs numériques - piratage - association - éditeurs


L'association des éditeurs du Royaume-Uni a annoncé que son portail de protection des droits d'auteur avait envoyé dans sa première année d'existence quelque 3 000 avertissements pour 5 000 cas de piratage.

Selon l'association 51 éditeurs de tous secteurs utilisent ce portail et un certain nombre de sociétés ne sont pas du Royaume-Uni. La directrice internationale de l'association des éditeurs, Emma House a indiqué que les réponses aux avertissements étaient variables, certains site répondent vite d'autres ne donnent pas des réponses appropriées.


Elle a notamment évoqué le cas de Scribd qui est le site ayant reçu le plus d'avertissements mais aussi le « plus réactif » supprimant le contenu piraté sous 24 heures. En revanche, le deuxième site à recevoir le plus d'avertissements, RapidShare a été le « moins réactif ».

Devant ces résultats encourageants, l'association des éditeurs envisage « un plan ambition pour l'année prochaine ». Parmi, les amélioration envisagées, la possibilité pour les éditeurs de rechercher une centaine de titres de leurs catalogues sur un même site et un « outil de détection » qui devrait être lancé au mois d'avril.