Plastic Logic s'est divisé en deux sociétés distinctes

Julien Helmlinger - 05.02.2015

Lecture numérique - Acteurs numériques - Plastic Logic - Technologie - Ecran flexible


Plastic Logic, le développeur et fabricant de technologies d'écrans flexibles, s'est divisé en deux sociétés distinctes ce lundi. L'unité de fabrication basée en Allemagne conserve le nom originel, quand la division basée au Royaume-Uni est rebaptisée FlexEnable. Cette dernière continue de s'appuyer sur les brevets technologiques et le portefeuille client de Plastic Logic.

 

 

 

Basé à Dresde, en Allemagne, l'unité Plastic Logic se consacre au développement, à la fabrication et la commercialisation d'une gamme d'écrans électrophorétiques flexibles. Elle collabore notamment avec des fabricants d'appareils tels que PopSlate, Printless Plans, ou Dresden Electronik...

 

Au Royaume-Uni, Cambridge, l'autre division désormais baptisée FlexEnable offre son expertise et son assistance aux fabricants d'appareils, sociétés de technologie d'écran et constructeurs de systèmes. Elle continue notamment de développer l'écran AMOLED, qui avait été présenté l'an dernier.

 

Cette technologie d'écran AMOLED a été créée en partenariat avec la société NovaLED, elle peut afficher 256 niveaux monochromes et des vidéos de 30 images par seconde. FlexEnable travaille également sur le prototype d'écran en graphène présenté en septembre dernier.

 

Ci-dessous, une vidéo de présentation de la technologie d'écran en graphène :

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.