Plateformes pour les smartphones : Google passe devant Nokia

Clément Solym - 31.01.2011

Lecture numérique - Acteurs numériques - android - google - nokia


Quand la plateforme de téléchargement pour smartphone de Nokia, Symbian, s’écroule d’année en année, celle de Google attire toujours plus de monde. Avec 32,5 % du marché, Android passe premier du secteur, devant Nokia qui reste encore tout juste au-dessus des 30 %. Apple se place troisième, avec 16 % quand celle de BlackBerry s’octroie 14,4 %. Microsoft ne fait qu’un tout petit 3,1 %.

Google a de fortes chances de consolider encore son avance dans les mois qui viennent avec la confiance renouvelée que font à son système d'exploitation le constructeur Samsung comme son homologue HTC.

Publiés par le cabinet indépendant Canalys, ces chiffres confirment également l’envolée rapide connue par le marché des smartphones sur ces dernières années. La bataille entre les poids lourds de ce secteur ne s’en fait que plus rude. L’année 2010 a presque vu une hausse de 100 % des ventes de smartphones.


L'apparition de ces téléphones multifonctions, ouverts sur Internet, fait la joie de tous. Tout d’abord celle des constructeurs qui multiplient les modèles pour accélérer la rotation des appareils détenus par les clients. Le smartphone a permis, à ce niveau, une remise à plat certaine de la distribution des acteurs majeurs de ce secteur.

Ensuite, ces nouveaux téléphones assurent des rentrées d’argent régulières aux pourvoyeurs de logiciels et de systèmes d’exploitation permettant de faire tourner les smartphones à la pleine mesure de leurs capacités.

Mais ce sont surtout les opérateurs de téléphonie mobile qui se frottent les mains, eux qui faisaient auparavant des pieds et des mains pour faire évoluer les forfaits de leurs clients afin d’améliorer le revenu net par abonnement souscrit. Désormais, les clients viennent de leur plein gré choisir un abonnement plus élevé que celui qu’ils avaient précédemment…