PocketBook : "L'encre électronique couleur n'ouvrira pas le marché"

Antoine Oury - 12.10.2013

Lecture numérique - Lecteur eBook - lecteur ebook - écran eink couleur - PocketBook Color Lux


Sur le stand du fabricant de lecteurs ebook, nous avons croisé Georges Huberty, directeur opérationnel et chargé des contenus chez PocketBook. Il y a deux mois et demi, la société a sorti le premier lecteur ebook grand public à encre électronique couleur, qui ouvre un peu plus les possibilités en matière de lecture numérique.

De notre envoyé spécial à Francfort

 


À gauche, Georges Huberty, au stand PocketBook de la Foire de Francfort

 

 

Sorti il y a deux mois et demi, le PocketBook Color Lux est officiellement « en rupture de stock », nous assure Georges Huberty, même s'il refuse de nous communiquer le volume d'appareils vendus. Un succès, en tout les cas, mais qui laisse le directeur opérationnel pragmatique quant aux écrans à encre électronique couleur.

 

« Je ne pense pas que l'encre électronique couleur va ouvrir le marché des lecteurs ebook à un plus grand public », explique-t-il, « parce que l'écran n'est pas plus rapide que ceux en noir et blanc, et ne permet pas encore des applications multimédias. Il viendra en complément, pour la lecture de bandes dessinées, par exemple, mais c'est tout pour le moment. »

 

Sûr que le produit ne représente pas un modèle de rapidité : l'écran s'est figé au moment d'afficher une photographie. Il est vrai que l'on ne sort pas indemne de la Foire de Francfort, et, au bout du troisième jour des réjouissances, il n'y a pas que les humains qui sont sur les rotules... 

 

L'écran du PocketBook Color Lux est toujours fourni par eInk, et la collaboration se poursuivra avec les écrans Carta développés par le constructeur. Des prototypes sont déjà prêts, confie Huberty, mais pas encore finalisés...