À Londres, Google met sa technologie au service de la poésie

Antoine Oury - 27.08.2015

Lecture numérique - Acteurs numériques - Google - Poetrics - poésie


Google s'installera prochainement dans de nouveaux bureaux londoniens, aux abords de King's Cross, un des centres de la capitale. Pour annoncer sa venue, le géant du Web a créé une installation en collaboration avec Central Saint Martins, la faculté des arts, nommée « Poetrics » : cette dernière mêle les dernières technologies de Google et les expérimentations dadaïstes.

 

 

 

L'installation met en avant la technologie de reconnaissance vocale développée par la firme, capable de convertir la parole en texte informatique : les mots susurrés dans les haut-parleurs seront ensuite associés pour former des exemples poétiques infinis. Reste à savoir si le tout est doté d'un filtre pour les jurons et autres joyeusetés, ou si Google laisse le champ libre aux Londoniens...

 

« Des milliers de personnes passent à côté de notre futur foyer qu'est King's Cross et nous voulions une expérience qui rapproche les gens. Nous avons adoré l'idée des étudiants, avec cette poésie générée aléatoirement avec les discours des passants », affirme Peter Barron, chargé de la communication pour Google Europe. Pour les étudiants membres de l'équipe Poetrics, l'expérience est à rapprocher des cadavres exquis prisés par les dadaïstes.

 

Les différents mots reconnus par l'installation sont ensuite associés entre eux sur 17 écrans LCD, et affichés aux yeux de tous. Le concept a été mis au point par trois étudiantes, Laura Ventura, Yunqi (Vanessa) Cai and Emily Kimura.

 

<

>

 

(via Irish Examiner)


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.