Portrait d'une comique australienne d'Instagram en liseuse d'audiolivres

Clément Solym - 09.03.2020

Lecture numérique - Audiolivre - Cesleste Barber - livre audio publicité - Amazon Audible audiolivres


Avec de l’humour, tout passe – encore faut-il savoir comment rire de tout avec le plus grand nombre. Pour conquérir une audience et la rallier à la cause de l’audiolivre, Audible sollicite une instagrammeuse australienne, Celeste Barber. Qui ? Mais si, ses publications n’ont échappé à personne…


Australienne, mère de famille et totalement dé-bor-dée
 

Reine de la parodie, Celeste Barber s’est taillée une solide réputation de joyeuse luronne, avec ses photos détournant des clichés de mode. Pour exemple, parmi tant d’autres sur son compte

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

When you’re trying to show off in front of your husbands friends. #celestechallengeaccepted #celestebarber #funny #ritaora

Une publication partagée par Celeste Barber (@celestebarber) le

 

Alors en vidéos ou photos, la voici qui torpille à tour de bras et détourne avec malice des images trop sérieuses pour rester impunies. Jusqu’à présent, Celeste Barber n’avait pas fait grand cas ni de la lecture ni des livres — et moins encore des audiolivres. Or, pour convaincre ses concitoyens du bienfondé de la souscription à un abonnement Audible, rien n’est trop beau pour la filiale d’Amazon.

Considérant que les deux tiers des Australiens affirment que leur emploi du temps est trop chargé pour lire, il fallait donc un message drôle et facile à mémoriser. Surtout que le terreau pourrait être fertile : 6,6 millions d’Australiens, Millenials en tête (soit un tiers de la population), ont déjà opté pour l’audiolivre. 
 

La Force soit avec l'audiolecteur


« Plutôt que de risquer d’être écrasée sous les 200 livres non lus empilés sur ma table de nuit, je peux prendre les choses en main avec Audible », indique l’instagrammeuse dans une vidéo. Avec un message simple : Audible veut affirmer que l’on peut écouter un audiolivre tout en faisant autre chose. En Australie, les utilisateurs sont 38 % à se les passer en avion et 32 % en voiture. 

Ils sont 29 % à estimer que l’audiolecture est un moment privilégié, qui leur appartient. 

Or, puisque l’on parle de voix, il faut tout de même rendre les choses attirantes : 65 % des Australiens indiquent qu’ils préféreraient des ouvrages lus par des célébrités — Morgan Freeman, David Attenborough, Barack Obama et Stephen Fry composent les 4 plus plébiscités. 

Bref, conclusion de cette opération de communication, dont la douloureuse a dû chiffrer gentiment : « Audible est là pour soulager la pression et aider les Australiens occupés à redécouvrir la joie des livres. »


 

Celle qui a été élue Dame la plus drôle d’Instagram n’aura pas été de trop pour arriver à rendre Audible sympathique. D’ailleurs, et fort heureusement, elle est aussi en mesure de mobiliser son image pour des causes plus sociales : en janvier dernier, elle avait aidé à lever 30 millions $, alors que l’Australie était en proie à des incendies destructeurs.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.