Pottermore, l'expérience de lecture numérique interactive

Clément Solym - 23.06.2011

Lecture numérique - Acteurs numériques - pottermore - lecture - internet


Alors finalement, Pottermore, c'est quoi ? Dévoilé depuis quelques minutes, le site n'ouvrira réellement ses portes qu'à compter d'octobre. Mais un premier rendez-vous est d'ores et déjà donné aux fans, le 31 juillet, pour bénéficier d'un premier accès exclusif.

Concrètement ? Voilà : « Pottermore est un site interactif entièrement gratuit consacré à la lecture des livres Harry Potter. » Et évidemment, le site est victime de son succès, et pas forcément ultra simple d'accès.

L'ouverture se fera donc en octobre, mais ils seront un million d'heureux veinards à pouvoir profiter du site et de ses ressources, à compter du 31 juillet. L'inscription permettra de se créer un avatar sorcier, probablement pour mieux vivre l'aventure. Des mini-jeux sont également prévus pour égayer l'ensemble de l'aventure, où les lecteurs devront tenter d'intégrer l'une des grandes maisons de l'école Poudlard. Exactement comme les personnages.

Une immersion numérique

Comme nous l'avions expliqué ce matin, Rowling a elle-même annoncé que pour la première fois et de manière officielle, les livres numériques de la saga Potter seront commercialisés. Mais uniquement sous la marque Pottermore Publishing, ce qui signifie clairement que l'éditeur papier, Bloomsbury, s'est fait souffler les droits. (notre actualitté)

De quoi donner clairement le ton : les gros auteurs de best-sellers ont compris de quoi il en retournait, concernant l'ebook, et les revenus qu'ils peuvent en tirer sans passer par leurs éditeurs traditionnels.

 

 


D'autre part, la présence de Sony dans les sponsors, que l'on peut découvrir sur le site, pourrait laisser entendre plusieurs choses - par exemple les bundle de Sony Readers avec l'intégrale des livres numériques Potter...

Centrer sur le lecteur internaute

Dans l'annonce, Rowling évoque une expérience de lecture on-line unique, et qui ne ressemble, évidemment, à rien de ce que l'on a pu connaître jusqu'à lors. La même histoire que celle déployée au travers des sept livres, mais avec des petits plus. Et surtout : « Le plus important, c'est vous. » Et la finalité est bien que l'internaute prenne une part active à l'histoire, et s'y implique pour la faire vivre.

Un lieu également centré sur les fans, où ils pourront partager, lire et redécouvrir l'ensemble de la saga. Mais également le seul et unique endroit où l'on pourra acheter des livres audio, et, bien sûr, les versions numériques. Le côté encyclopédique ne devrait pas manquer non plus, puisque Rowling assure qu'elle ajoutera des éléments de l'univers, qui ne sont pas présents dans les livres. Des chapitres inédits, rédigés par Rowling uniquement pour le site sont également prévus pour enrichir le tout.

Et pour découvrir tout ça, le plus simple sera encore « de suivre la chouette ».

Il faudra encore se tourner vers Gallimard jeunesse, pour savoir à quelle date les ouvrages numériques pourront sortir en France. Et surtout, comment ils seront commercialisés, puisque, si une clause d'exclusivité est instaurée, quant à la vente des ebooks uniquement sur le site de Pottermore, ça ne va pas être évident d'obtenir les droits.

Ou alors, à un prix certain...

 

 

 

 

Mise à jour 1 :
L'aventure proposée en octobre sera uniquement basée sur le premier livre de la série. Le second volume, lui, n'arrivera que début septembre.

D'autre part, Pottermore stipule qu'il commercialisera bien, et exclusivement, les livres numériques, de même que les audiobooks, dans quelques langues, sans préciser pour autant quelles sont celles choisies. Cependant, le site étant proposé en anglais, français, italien, allemand et espagnol, on peut parier que les traductions dans ces langues seront prévues. D'autres langues, pour le site, arriveront ultérieurement, et peut-être les traductions des livres avec elles.

On précise cependant, que cette solution d'exclusivité se fait en partenariat avec l'ensemble des éditeurs mondiaux de Potter...

Ce qui sera en revanche amusant, c'est que les ouvrages, s'ils sortent en français, seront soumis à la loi sur le prix du livre numérique.

Mise à jour 2 :
Quelques visuels du site et de l'interface qui sera proposée.