Pourquoi je suis passé à la lecture numérique : histoire de lecteur

Lettres numériques - 16.01.2015

Lecture numérique - Usages - lecture numérique - appareils adoption - confort écran


Le confort d'utilisation d'un lecteur ebook n'est plus à démontrer, auprès de ceux qui y sont passés. Si la lecture reste avant tout une question de choix – disposer d'un livre, de la manière dont on le souhaite, papier ou numérique qu'importe –, les retours d'utilisateurs sont souvent précieux. Voici un portrait assez frappant de ces lecteurs 2.0.

 

 Kindle 3

Zhao ! CC BY 2.0

 


Avec Lettres Numériques

Jour après jour, la lecture numérique trouve un peu plus sa place dans notre société, et pas seulement chez les digital natives. Afin de mieux comprendre les motivations de chacun ainsi que leurs attentes et déceptions face au phénomène, Lettres Numériques est parti à la rencontre de ces lecteurs friands d'ebooks. Cette semaine, entrevue avec un lecteur de la génération Y, Pierre Dumont.

 

Pierre a 25 ans. Il est ingénieur civil en informatique et travaille chez Altran Technologies. Il aime principalement les livres de science-fiction et d'histoire. Féru de nouvelles technologies, il a découvert la lecture numérique il y a deux ans.

 

Quel a été votre déclic pour vous lancer dans la lecture numérique ?

Je suis passionné par les nouvelles technologies. Je me suis intéressé petit à petit aux liseuses à force d'en entendre parler et surtout à force de voir des publicités pour Kindle sur Amazon. J'ai ensuite reçu une liseuse Kindle comme cadeau il y a deux ans et c'est à partir de là que j'ai commencé à lire en numérique.

 

Aviez-vous déjà pensé à acheter une liseuse avant ? Si oui, aviez-vous une idée de laquelle ?

J'y avais déjà pensé, mais je n'avais pas spécialement de préférence au niveau des marques. Il est clair que la liseuse Kindle est facile, car elle est directement reliée à Amazon. D'un autre côté, il est aussi vrai qu'il s'agit d'un système moins libre en comparaison aux autres liseuses et qu'il y a un peu moins de choix au niveau francophone.

 

Avez-vous remplacé la lecture sur papier ou utilisez-vous la lecture numérique dans un contexte bien précis ?

J'ai totalement remplacé la lecture sur papier, mais c'est également dû au fait que je lis moins depuis que je travaille. Jusqu'à maintenant, j'ai lu pas mal de livres en anglais, notamment la série « Game of Thrones ». Je pense toutefois que, tant que les liseuses ne pourront supporter les couleurs, certains formats de livres appelleront encore le papier, notamment les livres de cuisine ou les livres illustrés.

 

Êtes-vous satisfait de votre liseuse et de l'offre numérique en général ? Avez-vous remarqué certains inconvénients ?

Il y a peu d'inconvénients. Je dirais que le fait de devoir charger tellement peu souvent sa liseuse pourrait, en fin de compte, devenir un inconvénient, car on oublie de la recharger et d'emporter son chargeur avec soi. Un second inconvénient selon moi réside dans l'offre des livres, surtout au niveau francophone, car on ne trouve pas encore tout, certains éditeurs étant encore malheureusement réticents à l'idée de se lancer dans le numérique.

 

Selon vous, quel est le plus gros avantage d'une liseuse par rapport au livre papier ou aux supports tels que les tablettes et smartphones ?

Pour moi, le plus gros avantage est l'aspect pratique, pour les voyages notamment. Il est évidemment beaucoup plus facile d'emporter une liseuse avec soi plutôt que plusieurs livres, surtout lorsque l'on essaye de voyager, le plus léger possible. En plus, je n'ai même pas toujours besoin d'emmener mon chargeur si je ne pars pas longtemps puisque l'autonomie de ma liseuse peut aller jusqu'à deux mois.

Par rapport aux tablettes et smartphones, le plus gros avantage reste l'écran et la luminosité. Il s'agit d'un avantage indéniable au niveau du confort de lecture.

 

La liseuse a-t-elle fondamentalement changé vos habitudes de lecture ?

Je m'étais déjà procuré certains livres en version papier, mais je les ai finalement achetés et lus en numérique. Je ne dirais pas que cela a beaucoup changé mes habitudes de lecture, mais cela les a tout de même influencées d'une certaine manière.

 

Amazon vient de lancer son offre Kindle Unlimited en France, similaire à Youboox et Youscribe. Êtes-vous intéressé par ce type d'offres ?

Je ne suis pas intéressé par Kinde Unlimited. Je lis environ un livre tous les deux mois, ce ne serait donc pas rentable de payer 9,99 € par mois. Je pense en revanche qu'il s'agit d'une offre très intéressante pour les personnes qui lisent beaucoup, même si l'offre francophone reste encore limitée jusqu'à présent.

 

Avez-vous le sentiment d'être bien informé sur le numérique et les différentes offres proposées ?

En dehors d'Amazon pas vraiment. Amazon est très présent, que ce soit dans la presse ou au niveau publicitaire. Je connais les autres liseuses existantes sur le marché telles que Kobo, mais je ne pourrais pas citer un autre site de revendeurs de livres.

 

Remarquez-vous un intérêt accru pour ce domaine dans votre entourage ?

Je n'ai pas remarqué d'engouement particulier pour le numérique dans mon entourage proche, qu'il s'agisse de jeunes ou non. Pour prendre l'exemple de ma mère, elle participe à un système d'échange de livres, or je ne sais pas comment on pourrait l'appliquer à la lecture sur liseuse. Très peu de mes amis possèdent une liseuse. Je remarque en revanche de plus en plus de gens qui lisent au format numérique dans les transports en commun.

 

Propos recueillis par Mélissa Haquenne