Premier jet pour DraftQuest, outil d'aide à l'écriture

Antoine Oury - 05.04.2013

Lecture numérique - Usages - DraftQuest - aide à l'écriture - pictogrammes


Projet un rien provocateur, l'outil d'aide à l'écriture DraftQuest a fait ressortir au fil des mois les inquiétudes des réservés vis-à-vis de la technologie : un logiciel pour susciter l'écriture ? Et le déclin de la littérature de revenir sur le tapis... À l'occasion de la sortie d'une version bêta de la solution, quelques explications ont été fournies par David Meulemans, président des éditions Aux Forges de Vulcain, à l'origine du projet.

 

 

<

>

David Meulemans au Labo de l'édition. La planche de pictogrammes est signée par la graphiste Elena Vieillard

 


Un sondage Le Figaro littéraire-OpinionWay de 2009 estime que 32 % des Français âgés de plus de 18 ans ont déjà songé à écrire un livre (roman, essai, souvenirs, théâtre, poésie) : « Le problème, pour sauter le pas, ce n'est pas l'inspiration, mais plutôt l'enthousiasme. » Et pour David Meulemans, président d'Aux Forges de Vulcain, la voie de la réussite en écriture rejoint celle du sport : « Tous les jours, un exercice régulier », assure-t-il, emboîtant le pas d'Haruki Murakami.

 

Et DraftQuest sera le fournisseur des parcours. Ou plutôt, des points d'étape où l'on pratique les exercices, laissant à l'utilisateur le choix de son propre parcours pour y parvenir. Le soft s'utilise dans un navigateur : après connexion à un compte utilisateur, la page présente un support visuel. Neuf pictogrammes, agencés de manière aléatoire, et destinés à fournir l'étincelle pour enflammer la créativité.

 

« Le but n'est pas de normaliser l'oeuvre d'art ou la création, qui échappe de toute façon à la standardisation, même si certains pictogrammes reviennent. » DraftQuest présente 200 pictogrammes de base, soit 4 fois plus, déjà, que l'ancêtre de DraftQuest, Neufcubes. DraftQuest propose de se lancer dans une « campagne », façon RPG. L'utilisateur choisit un jeu de pictogrammes, définit un temps d'écriture ainsi qu'un nombre de rounds, et le jeu peut démarrer. « DraftQuest peut être le support d'un travail d'écriture suivi, mais également être un moment ludique, avant de passer à une autre forme d'écriture. »

 

Écrire, écrire, écrire

 

Le soft peut ainsi s'adapter à l'écriture d'un romancier : l'utilisateur peut en effet choisir d'uploader sa propre banque d'images, afin de suivre une certaine ligne directrice au fil des jours. La régularité du travail est garantie, la production assurée. « D'ailleurs, DraftQuest rend toute correction impossible, pour éviter le phénomène de l'effacement immédiat auquel on est parfois confronté sur des traitements de texte comme Word », explique David Meulemans. 

 

Grégory Mion, écrivain, a tenté l'expérience pour écrire Avec l'assentiment du reptile, que les éditions Aux Forges de Vulcain vendent sous format numérique (« Pas le modèle de revenus pour DraftQuest »). La plateforme DraftQuest laisse également le choix à l'utilisateur de créations publiques ou privées : dans un cas, elles sont visibles par les autres inscrits, dans l'autre elles restent strictement confidentielles. Sans commentaires, toutefois, qui « je crois, doivent arriver plus tard dans le processus ». DraftQuest met en place les conditions de la création, compétition et improvisation en tête, mais ne prétend pas la diffuser ou même l'éditer. 

 

« Pour ne pas devenir un outil de l'outil » termine David Meulemans en payant son tribut à William Morris, fabricant designer textile, imprimeur, et écrivain fasciné par les machines sans se laisser dominer par elles.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.