Bienvenue dans la tête des lecteurs...

Lettres numériques - 03.06.2015

Lecture numérique - Usages - lecture esprit - recommandations conseils - éditeurs contenus


La recommandation de lecture, selon des critères personnalisables, représente un avenir évident, pour les éditeurs de contenus. Mais plus encore pour les sociétés qui prétendent pouvoir entrer dans l’esprit des lecteurs, et en devenir les attentes, par différentes mesures. Bienvenue dans l’avenir de la lecture de pensée ?

 

Sculpture de thierry Ehrmann photo de Kurt Ehrmann l'Esprit du Facteur Cheval

thierry Ehrmann, CC BY 2.0

 

Mi-mai 2015, l’International News Media Association World Congress a rassemblé des centaines de professionnels des médias venus de 41 pays. Ils y ont dressé la liste de leurs priorités : à une écrasante majorité, celles-ci reprennent la croissance du digital, le développement de solutions pour téléphones et tablettes ainsi que l’analyse de données.

 

 Avec Lettres numériques

Tout près de nous, le projet EngageReaders recoupe toutes ces priorités d’une façon radicalement neuve. Analyser, mais aussi prédire le comportement et l’enthousiasme de celui qui lit son journal sur un support mobile : c’est le pari de la recherche « EngageReaders ». C’est aussi « la suite naturelle de notre réflexion » pour Twipe Mobile Solutions, la société louvaniste derrière, entre autres, la version iPad de L’Avenir et l’édition spéciale pour tablettes du Standaard.

 

Twipe Mobile Solutions travaille ici en consortium avec Mediahuis (e.g. De Standaard, Het Nieuwsblad), la KU Leuven, Online Focus (une société d’analyse de données), iMinds Media et avec le support financier de l’IWT (agence pour l’innovation par la science et la technologie). « Nous sommes tout de même quelques-uns à nous partager la paternité du projet », reconnaissent-ils en chœur.

 

L’objectif est ambitieux, et, en réponse, l’équipe qui le porte est « très diverse : nous travaillons avec une dizaine de personnes, spécialistes du marketing, de l’analyse de données, de l’interaction homme-machines » explique Monique Snoeck, du département des sciences de la décision et de gestion de l’information à la KU Leuven.

Ensemble, ces spécialistes essaient de mesurer le comportement et les sentiments que la lecture d’un article provoque. D’une part, en posant des questions aux lecteurs, tout simplement.

 

D’autre part, en écoutant le corps de ces lecteurs : des biosenseurs mesurent les mouvements et l’ouverture des yeux, le battement du cœur, la réponse de la peau – autant d’indicateurs choisis à partir d’un modèle théorique. Ce sont environ 200 lecteurs duStandaard et de Nieuwsblad qui se prêteront au jeu, sur tablette.

 

iMinds Media project EngageReaders from iMinds on Vimeo.

 

 

À partir de cette batterie de mesures, EngageReaders compte fournir aux rédacteurs des indications sur ce qui soulève l’intérêt pour tel ou tel de leurs articles. Ces indications seraient accessibles aux rédacteurs sous forme de tableaux de bord. Au-delà de ça, à l’aide de la quantité de données analysée, EngageReaders vise à établir un modèle prédictif de publication, guidé par ce qui suscite effectivement l’enthousiasme du lecteur. EngageReaders en est à la phase du prototype, mais, d’ici la rentrée voire la fin de l’année, certains résultats devraient avoir vu le jour.

 

Les journaux, une fois mis en ligne, se sont passionnés pour les « clics » des lecteurs… de la même façon que leurs annonceurs publicitaires! Lire le comportement des lecteurs à travers leurs « clics », vraiment, cela n’a plus rien de révolutionnaire. Par contre, lire le comportement des lecteurs à travers leur langage verbal et corporel et, à partir de ces informations, prédire un modèle de publication accrocheur, c’est une perspective innovante… et qui a le mérite de mettre en présence les lecteurs et ceux qui écrivent pour eux!

 

Les priorités des journalistes, en graphe :

 


Pour approfondir

Editeur : J'ai lu
Genre : poche petits prix
Total pages : 71
Traducteur :
ISBN : 9782290058787

Sur la lecture ; journées de lecture

Marcel Proust se souvient de ses lectures d'enfant - celles faites au coin du feu, lové dans un fauteuil, et que personne ne venait déranger. Celles, encore, faites la nuit, lorsqu'il lui était impossible de quitter ses héros. Selon Proust, la lecture doit toute la vie rester un acte magique, une source d'émotion.

J'achète ce livre grand format à 2 €