Price Check Day, nouvelle arme d'Amazon contre les boutiques physiques

Clément Solym - 14.12.2012

Lecture numérique - Acteurs numériques - Amazon - Price Check Day - libraires américains


Le géant du e-commerce Amazon vient encore de faire parler de lui, et de se mettre à dos les commerçants physiques : outre-Atlantique, il propose une nouvelle opération appelée « Price Check Day ». Celle-ci est directement connectée à son application Price Check, qui permet de comparer le prix en magasin à celui sur Amazon : si le consommateur choisit la boutique en ligne, il bénéficiera de 5 $ de ristourne, sur les 3 produits de son choix, explique Melville House Books.

 


Price check

Marcin Wichary, CC BY 2.0

 

 

Une nouvelle fois, Amazon fait dans la politique commerciale acérée : si son application Price Check, 

qui permet de comparer à l'aide d'un smartphone le prix d'un produit en magasin à celui sur Amazon, avait déjà suscité de nombreuses critiques, son cas n'était pas isolé. En France, l'application Qui est le moins cher, des supermarchés E. Leclerc, propose le même genre de services.

 

Mais la société de Jeff Bezos vient d'en remettre une couche avec une promotion de 5 $ garantie sur 3 produits, au bon vouloir du consommateur, soit 15 $ de ristourne aux frais de la maison. Une proposition très mal vécue par les libraires américains, qui ont vigoureusement riposté. Emma Straub, libraire à Brooklyn, donne un conseil : « Achetez quelque chose sur place. Avec un peu de chances, nous parlerons de cet achat avec vous, nous vous l'emballerons, le tout avec un sourire. [...] Il y a des choses plus importantes dans la vie qu'un billet de 5 $. »

 

Ce n'est pas seulement ce nouvel exemple de dumping (stratégie consistant à proposer les prix les plus bas) qui agace les vendeurs indépendants, mais aussi l'espionnage commercial que pratique Amazon. Avec l'envoi des informations par l'utilisateur via le scan du code-barre, le site de e-commerce augmente sa base de données, multiplie ses informations sur les tarifs en cours, pour in fine les rendre obsolètes par rapport aux siens.

 

Plusieurs organisations de commerçants, comme l'Association des magasins de vente au détail ou l'Alliance pour l'équité des commerces, ont vivement condamné la nouvelle opération promotionnelle d'Amazon, souvent assimilée à une mesure d'évasion fiscale. (voir notre actualitté)