Prodeej : interagir et partager autour des livres, par le multimédia

Lettres numériques - 09.09.2019

Lecture numérique - Acteurs numériques - Prodeej plateforme - livres connexions - enrichissement lecture


Après la lecture d’un bon livre, qui n’a jamais eu envie de se renseigner sur les sujets abordés par cet ouvrage? Prodeej a pour objectif de répondre à cette attente. Il s’agit d’une plateforme collaborative gratuite dont une première version a été rendue accessible au grand public le 14 juillet dernier. Ce nouveau réseau social culturel rassemble lecteurs, auteurs et éditeurs pour leur permettre d’interagir autour d’un thème choisi, de partager des livres de référence et de les relier à des contenus multimédias.




 

L’accès à cette nouvelle plateforme multimédia est libre, gratuit et sans publicité. Chacun peut accéder au contenu du site sans s’inscrire. Une inscription permet d’interagir, de liker, de commenter, d’ajouter du contenu ou encore de créer son propre univers, toujours gratuitement. Selon Roland Couture, le directeur de la plateforme, la première version de l’interface accessible actuellement connaîtra rapidement des évolutions, grâce à leur collaboration avec Flexper, qui code et développe l’application.


Ce réseau collaboratif en ligne est encore en construction. Il sera notamment complété d’une fonction d’achat et de téléchargement de livres numériques des maisons d’édition partenaires. Cet outil devrait être ajouté d’ici la rentrée littéraire prochaine. Actes Sud, L’Harmattan et d’autres éditeurs se sont déjà inscrits dans cette perspective. L’équipe de Prodeej compte se rémunérer uniquement sur les ventes d’ouvrages numériques effectuées via son interface.
 

Prodeej est une entreprise française créée en 2016 et élue « entreprise remarquable » par le réseau Initiative France, présidé par Louis Schweitzer. Elle a obtenu également le soutien financier de BPI France.
 

Pour quels usages?


L’utilisateur peut créer un univers sur Prodeej en ajoutant sur la page d’un sujet choisi des livres de référence, des commentaires ou encore des contenus multimédias trouvés sur Internet ou téléchargés depuis leur ordinateur. Ces fichiers multimédias peuvent être de toutes sortes :

  • des vidéos YouTube et Dailymotion ;
  • des liens vers des sites web ;
  • des images et représentations graphiques ;
  • des podcasts d’émissions ;
  • des articles de presse ou de blog ;
  • des archives et objets de collection ;
  • etc.

L’internaute peut aussi commenter et liker les contenus présents sur les univers d’autres utilisateurs. Chacun pourra apporter son avis critique. Prodeej s’adresse au grand public, mais aussi aux maisons d’édition et à leurs auteurs. Éditeurs et auteurs vont ainsi pouvoir créer sur Prodeej des espaces sur lesquels ils pourront enrichir leurs contenus et dialoguer avec leur public.
 

Les éditeurs pourront ainsi rencontrer leurs lecteurs, présenter leur ligne éditoriale et faire de leurs pages d’univers des vitrines sur lesquelles ils affirmeront leur identité culturelle. Ils pourront animer les différentes thématiques traitées par un ou plusieurs de leurs auteurs en ajoutant des compléments multimédias.


Actes Sud va par exemple créer des univers sur le théâtre et l’opéra et y rattacher des ouvrages de son catalogue, mais aussi des contenus multimédias. L’Harmattan, de son côté, va pouvoir créer un domaine sur la laïcité, un autre sur l’autisme, un sur l’esclavage, etc.


L’auteur pourra aussi enrichir ce qu’il a voulu transmettre dans son livre, que ce soit avec des commentaires ou avec des contenus multimédias ajoutés. La plateforme lui permettra également de percevoir un retour des lecteurs par rapport à son ouvrage.




 

Côté lecteur, la plateforme s’adresse à tous ceux qui lisent par passion de la lecture, par curiosité ou par intérêt pour un sujet. Roland Couture pointe deux grands types de lecteurs : « les lecteurs affirmés d’une part, ceux qui aiment lire et pour qui la lecture est un but en soi, un loisir, et les lecteurs utiles d’autre part, ceux pour qui la lecture est un moyen parmi d’autres de creuser un sujet ou de prolonger une émotion. Les deux vont pouvoir s’y retrouver par le fait de créer des univers, les enrichir et les partager.»


Le profil de chaque utilisateur sera enrichi rapidement d’une bibliothèque virtuelle pour classer les références de vos lectures dans trois catégories : les livres lus, en cours et à lire. L’objectif est donc de s’inspirer des contenus publiés par les autres lecteurs tout en partageant soi-même des livres de référence et des contenus liés à un univers.

 

Interactivité et gratuité


Le projet de la plateforme s’articule autour de trois points principaux :

  • la création d’univers ouverts à tous les utilisateurs ;
  • l’interactivité entre les lecteurs, les éditeurs et les auteurs ;
  • un modèle économique particulier, avec un site ouvert à tous, et ce, sans publicité.


Prodeej a l’intention de se rémunérer uniquement avec les commissions prélevées sur les ventes effectuées via le site. Selon les calculs de l’entreprise, s’ils arrivent à occuper 2 % du marché du livre numérique avec les ventes réalisées via leur site, ils pourront commencer à faire des bénéfices. Pour l’instant, leur financement provient uniquement d’Initiative France et de BPI France.


Cet investissement servira à développer la plateforme sur le plan technologique, à financer la gestion des actions menées sur le site par les utilisateurs et à mener à bien leurs contacts avec les auteurs et les maisons d’édition.

Après l’ajout de la fonction d’achat en ligne et des bibliothèques virtuelles, l’équipe de Prodeej souhaite apporter d’autres nouveautés :

  • la diffusion de livres audio et de podcasts ;
  • la possibilité de réaliser des conférences en live entre l’auteur ou l’éditeur et son public ;
  • l’introduction de l’analyse sémantique et de l’intelligence artificielle.


Les algorithmes issus de ces apports technologiques devraient être capables d’identifier d’autres univers qui abordent ce sujet, ou des ouvrages qui traitent ce thème, ou même le passage de l’ouvrage dans lequel ce sujet est mentionné.


Au contraire d’une plateforme comme Wattpad, Prodeej ne compte pas se lancer dans l’autoédition, elle travaille avec des maisons d’édition existantes et des ouvrages déjà publiés. L’utilisateur ne pourra donc pas vendre de façon individuelle ses productions, mais il peut tout de même tenter de susciter l’intérêt d’un éditeur en publiant son livre en partie ou en entièreté sur Prodeej.
 

L’entreprise estime pouvoir atteindre son seuil de rentabilité sur le marché français en 2022. D’ici là, elle compte se développer à l’étranger et ajouter une série de fonctionnalités à son site.
 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.