Publicité contextuelles pour livres numériques : un éditeur US travaille

Clément Solym - 15.11.2011

Lecture numérique - Usages - publicité - livres numériques - éditeur


Le monétisation des fichiers numériques, par d'autres biais que leur commercialisation, intéresse évidemment les éditeurs. Ainsi, HarperCollins mène l'enquête et serait prêt à proposer des ouvrages contenant des messages publicitaires.


C'est que les lecteurs ebook avaient un certain défaut : leur manque de connectivité permanente. Avec le Kindle 3G, on assurait un lien régulier avec le net, permettant de mettre à jour les publicités.

 

Cependant, David Roth, responsable numérique et éditeur chez HC estime que désormais, le marché publicitaire encore inexploité pourrait devenir un nouvel El Dorado.

 

Besoin de jumelles pour mieux voir les oiseaux ?

 

« Certains types de livres génèrent un expérience de lecture où les annonces seraient trop intrusives pour les lecteurs et les éditeurs, et même les annonceurs ne sont pas très chauds pour ce principe. Mais les livres d'informations, pour exemple, le guide sur les oiseaux de Collins, pourraient fournir un espace très précieux pour la publicité contextuelle - dans ce cas, avec un fabricant de jumelles. »

 

Attendu, reconnaît l'éditeur, que les librairies prendront une place de moins en moins importante dans le monde du livre, la possibilité de reconquérir un espace de communication est tout aussi intéressant.

 

 

La présence de publicité est définitivement l'un des prochains paliers que l'industrie devrait franchir.

En fin d'année dernière, une personne du cabinet d'étude Forrester assurait que cette étape était clairement dans les cartons de plusieurs éditeurs. Et plus encore pour un acteur comme Google eBooks, la librairie qui permettrait de placer directement des annonces Google Adsense, pour faire avancer encore plus vite la monétisation du service.

 

La création d'un modèle financé partiellement ou complètement par la publicité ne prend pour le moment pas du tout en compte les intentions et envies des utilisateurs, mais selon l'analyste, cette solution ne pourra pas être évitée. En dépit de ce que l'édition peut penser ou envisager.

Rentabiliser les investissements

D'abord, pour les ouvrages libres de droit, qu'il faut rentabiliser rapidement, et l'intégration dans ces oeuvres de publicité ne manquera pas de voir le jour sous peu. Par le rachat probablement même d'une société déjà spécialisée dans le domaine, pour que Google n'ait pas à créer ce secteur de toutes pièces. Qui a dit Wowio ?

Pour les livres sous droit, le droit moral des écrivains pourra s'interposer, mais reste encore à savoir dans quelles conditions (avenant supplémentaire aux contrats ?). (voir notre actualitté)

 

Amazon dispose depuis longtemps d'un brevet lui permettant d'introduire à différents espaces du livre des publicités, contextualisées ou non. Mais pour l'heure, personne n'a encore eu recours à ce service.