Quelles raisons à l'absence de Kindle sur le marché Européen

Clément Solym - 12.09.2009

Lecture numérique - Acteurs numériques - amazon - kindle - europe


Bill Hill l'ex monsieur ebook de Microsoft, s'interroge sur son blog sur l'absence du Kindle sur le marché Européen.

S’il comprend aisément qu'Amazon a voulu se lancer d'abord aux Etats-Unis pour tester le marché, il trouve étonnant qu'après deux ans d'existence du Kindle et alors que le marché est en pleine expansion, Amazon n'ait pas décidé de viser l'Europe. Et sa réflexion ne se cantonne pas au Kindle mais aussi à l'application Kindle pour iPhone qui marque la même restriction.

Il note aussi qu'il n'est pas très cohérent d'avoir laissé le marché britannique en dehors du lancement. Il est vrai qu'il y a bien des différences entre l'anglais américain et l'anglais britannique, mais pas au point de rendre un texte américain obscur aux yeux d'un britannique.

Selon lui, le problème se situe au niveau du droit d'auteur. L'Europe est plus stricte avec cela que les Etats-Unis. Les protestations européennes contre l'accord entre Google et les auteurs et éditeurs américains, le prouvent bien. Ainsi, Bill Hill pense qu'Amazon se tient en retrait préférant éviter d'ouvrir cette boîte de Pandore.

Il estime, de plus, que si le succès du Kindle ne semble pas tellement préoccuper Amazon, cela est certainement dû au fait que la société doit gagner plus d'argent sur les ebooks que sur le lecteur en lui-même. Il avoue pour sa part avoir déjà dépensé deux fois plus d'argent en achats d'ebooks que pour l'achat du lecteur.