Radiologie de l'ebook : le X-Ray du Kindle, l'appareil critique robotique

Clément Solym - 13.09.2012

Lecture numérique - Usages - livres numériques - radiologie - lecture


C'est l'histoire d'un robot, qui en avait marre de rêver de moutons électriques. Et comme Amazon annonçait une nouvelle gamme de produits de lecture numérique, il vit là l'occasion de prolonger son rêve, et de devenir lecteur lui-même. Voire critique. Au centre de ce futur du livre et de la lecture, une technologie appelée X-Ray. La vidéo est à découvrir en premier lieu.

 

 

 

 

En somme, X-Ray propose des informations en relation avec le texte, mais qui ne sont pas tirées du texte lui-même. La description du marchand est éloquente :

La fonction X-Ray permet d'explorer la structure d'un livre sur le Kindle Touch, ses idées essentielles, les personnages ou les thèmes.

Lors de la lecture d'un titre comportant la fonction X-Ray, il vous suffit d'appuyer sur la partie supérieure de l'écran pour activer cette fonctionnalité. Lorsque la fonction X-Ray est disponible pour le livre que vous lisez, la barre d'outils apparaîtra.

Appuyez sur le bouton "X-Ray" pour visualiser les passages, l'idée, le personnage ou le thème qui vous intéresse. Vous pouvez également obtenir plus de détails grâce à Wikipédia et Shelfari, l'encyclopédie développée par Amazon pour les passionnés de livres.

 

Pour l'heure, la fonctionnalité n'est pas disponible sur le Kindle Touch, et doit encore être compatible avec les livres numériques. X-Ray s'appuie sur Wikipedia, le réseau social du livre Shelfari, maintenant présenté comme une encyclopédie made in Amazon. Elle permet de « visualiser les passages où l'idée, le personnage ou le thème qui vous intéresse ». 

 

Une forme d'édition critique automatisée, reposant sur des algorithmes, plutôt que l'analyse d'un universitaire patenté. Les amateurs d'éditions Pléïade commencent à frémir. C'est que, souligne Scholary Kitchen, en matière de compilation de données et d'arborescence, les éditeurs sont aujourd'hui dépassés complètement par les capacités des machines.

 

 

 

 

Il serait en effet possible de considérer un champ lexical comme l'ensemble des mots d'une même famille - et qu'un outil informatique pourrait très simplement scanner pour déterminer le vocabulaire employé sur l'ensemble des romans de la rentrée littéraire.

 

D'ailleurs, ce type de recherche a déjà été réalisé, pour déterminer l'influence des siècles précédents sur la littérature moderne. Et démontrant la présence d'un individualisme forcené dans la littérature. Mais avec X-Ray, c'est donc une radiographie complète de l'oeuvre que le Kindle effectue, en croisant des calculs, qui avec le temps, seront de plus en plus complexes, fins et... efficaces ? Aucun rapport possible avec l'esthétique d'un texte, mais sur le plan scientifique

 

C'est qu'avec X-Ray, on parviendrait à établir une fiche d'État civil de tout personnage, une topographie complète de l'oeuvre, des espaces, en recoupant, recoupant et recoupant encore. De quoi confier à un algorithme le soin de documenter tout passage de livre, la plateforme Amazon s'intégrant littéralement à la lecture... pour prédigérée potentiellement toute oeuvre. Le robot se charge de réaliser l'analyse et de rendre sa fiche de lecture... et restera à l'humain le soin de construire l'imaginaire. 

 

Et peut-être de lire. 

 

Si tant est que cela soit encore nécessaire ?