Réaliser une sextape en 6 leçons : lecture idéale pour une adolescente ?

Nicolas Gary - 27.08.2013

Lecture numérique - Usages - sextape - adolescente - Kindle


Les parents n'en finiront jamais avec les horribles dangers de la lecture, et surtout, de livres inappropriés pour leurs enfants. Un organisme caritatif britannique rapporte l'expérience malheureuse d'une mère dont la fille s'est retrouvée à lire It's All About the Sex Face: A Guide to Becoming a Celebrity. Il s'agit tout bonnement d'un guide qui apprend comment faire une sextape.

 

 

 

 

Selon la NSPCC, qui vient en aide aux enfants négligés ou maltraités, cette mère de 45 ans a découvert avec stupeur que sa fille de 13 ans se documentait sur la manière de devenir une célébrité en réalisant une vidéo à caractère pornographique. Les différentes étapes sont détaillées dans le livre numérique, que l'enfant lisait sur un Kindle. Avec cet ebook, vendu 1,02 £, il est possible de « réellement devenir célèbre sans même avoir de talent ».

 

Conseil avisé de la NSPCC : « Il est vraiment important de parler à vos enfants des risquent qui existent, que l'on soit en ligne ou non, d'une manière adaptée à leur âge et sans les effrayer. » Évidemment, la mère scandalisée a tenté de savoir comment sa fille s'était procuré cet ouvrage : c'est une amie qui l'avait téléchargé sur le Kindle de la maman. 

 

Bien entendu, la simplicité d'achat d'un livre numérique est pointée du doigt, et la mère estime que le gouvernement devrait s'impliquer bien plus dans cette question. Un livre numérique, estime-t-elle, c'est un peu comme une application que l'on télécharge, en toute simplicité. « C'est plus accessible que d'aller dans un magasin, alors il est plus difficile de contrôler ce que lisent les enfants. » Et d'ajouter : « Le gouvernement devrait faire quelque chose quand ils parlent avec les éditeurs, pour qu'ils disent ce qu'il y a dans le livre, ou lui donner une classification. »

 

L'éternelle question de la responsabilité

 

Les revendeurs ont-ils, plus que les éditeurs, la responsabilité de ne pas vendre des contenus qui seraient déconseillés aux mineurs ? Les éditeurs britanniques n'ont manifestement pas d'obligation légale à inclure des avertissements sur les contenus de leurs ouvrages. La difficulté serait plutôt de savoir comment un Kindle ou n'importe quel autre appareil, dès lors que l'on dispose des codes pour réaliser un achat, peut définir que son utilisateur est une jeune fille de 13 ans ?

 

Le problème n'est d'ailleurs pas nouveau, et David Camecon, le premier ministre britannique s'est mis en tête de contrôler la diffusion de pornographie sur internet. Ce dernier souhaite interroger chaque internaute britannique afin de savoir si celui-ci souhaite obtenir des résultats de recherche incluant des sites pornographiques : un projet quelque peu ambitieux, mené main dans la main avec les autorités américaines, pour protéger les enfants. Cameron en appelle également à la création d'une liste noire des termes recherchés et disponibles sur les moteurs de recherche.

 

Effectivement, le contrôle parental sur les lecteurs ebook et les tablettes pourrait être renforcé, mais il est plutôt inquiétant de se rendre compte que des pré-ados de 13 ans cherchent à devenir des célébrités par tous les moyens, quand on est parent, non ? Bien entendu, il est important que les parents puissent avoir un regard sur les lectures de leurs enfants, mais la découverte d'oeuvres ‘interdites' relève également de l'apprentissage de la lecture, et de la formation personnelle.

 

Pour Jon Brown, responsable de la NSPCC : « Parler avec ses enfants est important, particulièrement des risques de réaliser une sextape et, si la vidéo tombait dans de mauvaises mains, de ce qu'elle pourrait devenir virale. »




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.