Rémunérer les auteurs pour les livres téléchargés

Clément Solym - 04.03.2008

Lecture numérique - Acteurs numériques - payer - auteurs - livres


Le public estime que les écrivains dont les oeuvres sont disponibles en ligne devraient être payés équitablement pour cette utilisation électronique de leurs livres. Si, c'est une étude réalisée par l'Authors' Licensing & Collecting Society (ALCS) et qui a été rendue publique la semaine passée, durant la grande messe du All Party Writers Group, qui débattait entre autres des problèmes d'importance, touchant les écrivains.

Ainsi, 55 % des sondés considèrent que les auteurs méritent une rémunération, indexée sur les revenus liés aux téléchargements. Et 70 % d'entre eux seraient prêts à verser « un montant raisonnable », sans qu'aucune estimation ne soit donnée pour autant. Pour autant, on trouvera d'un autre côté un Paulo Coelho qui propose directement ses oeuvres pour les vendre mieux.

Le président de l'APWG commente cette nouvelle : « C'est extrêmement encourageant. S'il existe des consommateurs qui s'inquiète de la rémunération des auteurs et souhaitent s'assurer qu'ils soient bien payés pour le travail qu'ils font, et mettent en ligne, il sera bien plus simple de prendre les jeunes écrivains en charge et de s'assurer qu'ils reçoivent une juste reconnaissance et un salaire pour leur contribution. » Le plus étonnant est qu'il a dit tout cela sans respirer.

Parmi les nouvelles qui font moins plaisir, 28 % des personnes téléchargent illégalement. « En 2006, les téléchargements illégaux ont augmenté de 46 % et cela augmente encore pour 2007, explique Owen Atkinson, directeur de l'ALCS. Nous avons besoin de résoudre de façon urgente de problème, car les écrivains perdent de l'argent à chaque téléchargement, toutes les secondes, tous les jours, tandis que les gens se constituent un stock de fichiers pirates. »