Rendez-vous à Lyon pour le hackathon européen de Wikimédia

Antoine Oury - 18.05.2015

Lecture numérique - Acteurs numériques - Wikimédia - hackathon - Europe


Comptant sur la participation volontaire des internautes pour se constituer, Wikimédia développe différents projets : Wikipédia, de loin le plus connu, mais aussi Wiktionary, Wikiquote, Wikibooks, Wikimedia Commons, Wikinews et plein d'autres wikis. Du 23 au 25 mai prochains, à Valpré, au Nord de Lyon, la fondation rassemblera 200 codeurs pour faire évoluer les différents projets.

 


Wikimedia Hackathon 2013

Le Hackathon Wikimédia en 2013, à Amsterdam (Sebastiaan ter Burg, CC BY 2.0)

 

 

Pendant 3 jours, les quelque 200 codeurs venus des quatre coins du monde travailleront pour améliorer tous les services offerts par les projets Wikimédia, tels que l'accès mobile, les outils de cartographie ou les nouveaux outils comme Wikidata, explique le communiqué de presse. L'année dernière, l'événement annuel avait eu lieu à Zurich. 

 

« Certains des projets travaillés sont l'incarnation même du mouvement Wikimedia : élargir notre façon de recueillir, de structurer et de partager le savoir, et comment nous reconnaissons et nous encourageons les contributions et la participation à tous les projets », explique Lila Tretikov, directrice générale de la Wikimedia Foundation.

 

Le projet est bien entendu motivé par la volonté d'un accès gratuit à la connaissance, coeur du projet Wikimédia : « Ce hackathon est l'occasion d'accueillir à Lyon de codeur hors pair qui sauront développer les outils, dont le plus connu Wikipédia, utilisé mensuellement par plus de 20 millions de Français », remarque Nathalie Martin, directrice exécutive de Wikimédia France.

 

L'association Wikimédia France, qui organise le hackathon, a été créée en 2004 pour promouvoir et soutenir en France l'ensemble des projets hébergés par la Wikimedia Foundation. Wikimédia France n'édite ni n'héberge aucun des projets de la Wikimedia Foundation, mais travaille à leur enrichissement et à leur meilleure connaissance par le soutien aux actions de ses membres.

 

Le grand public est lui aussi invité au hackathon, avec des sessions de découverte de l'association et de ses projets, sur inscription.