Réseaux sociaux, vecteur de consommation high-tech

Clément Solym - 09.02.2011

Lecture numérique - Acteurs numériques - twitter - facebook - consommer


À quoi ressemblent donc les utilisateurs de réseaux sociaux ? Et surtout, comment consomment-ils, puisque c’est bien là le nerf de la guerre ? Le cabinet Strategy Analytics a enquêté auprès de 2000 personnes, dont 60 % se sont révélées utilisatrice de réseaux comme Facebook ou Twitter.

Leurs conclusions s’intitulent Profiling US Social Network Users. Et chose amusante, ces internautes attestent d’un intérêt nettement plus important pour les appareils électroniques et les nouveaux services de divertissement - bien plus que l’internaute moyen, en fait.


Les plus actifs membres des communautés sociales dépensent ainsi beaucoup d’argent dans les gadgets technologiques. Et leur consommation de médias comme la vidéo à la demande est nettement plus élevée que la moyenne. Téléviseurs HD, consoles de jeux et autres iPhones, iPads et lecteurs ebook font dès lors partie de leurs achats réguliers. (voir le communiqué, en anglais)

Pour exemple, le cabinet souligne que 27 % des utilisateurs de Twitter utilisent un lecteur ebook de façon hebdomadaire. Contre seulement 6 % de la population américaine. « Les utilisateurs actifs de réseaux sociaux non seulement possèdent plus de gadgets que les consommateurs classiques, mais ils les utilisent aussi beaucoup plus souvent », souligne avec une pertinence défiant l’imaginaire Martin Olausson, directeur des études numériques.

« En outre, les utilisateurs de réseaux sociaux actifs font preuve d’une plus grande envie d’achats de nouveaux appareils électroniques grand public pour l’année à venir. »

Ces résultats n’étonnent pas vraiment Jia Wu, analyste senior du cabinet. Pas vraiment révolutionnaire de découvrir que ces clients consomment de la vidéo à la demande et autres services de ce genre. Cependant, faut pas rêver : les fournisseurs de ces services garderont l’attention des consommateurs, tant qu’ils seront en mesure de leur proposer des innovations et qu’ils amélioreront leurs offres.

L’étude est à vendre, pour 1999 $, à cette adresse. Si vous êtes utilisateur de Twitter, méfiez-vous, ça pourrait vous grattouiller que de l’acheter... Si l'étude dit vrai...

Crédit photo Flickr