Rook, des livres numériques gratuits réservés à certains lieux

Antoine Oury - 12.05.2015

Lecture numérique - Applications - Rook application - ebooks gratuits - géolocalisation


En règle générale, il est toujours difficile d'accepter de céder son travail gratuitement. Auteurs et éditeurs, ce qui se comprend, ont donc pu faire preuve de réticence face aux dizaines d'applications qui leur proposent d'échanger un livre numérique contre un tweet, un « j'aime » ou nada, tout simplement. Rook, qui désigne l'oiseau choisi comme emblème de l'application, espère fournir une valeur ajoutée à la gratuité, dans le monde réel.

 


 

 

L'application Rook, pas encore disponible, s'est présentée lors de la dernière Foire du Livre de Londres. Le concept est simple : à l'aide des fonctions de géolocalisation présentes sur les smartphones, l'appli propose aux éditeurs et aux auteurs de laisser des utilisateurs télécharger un ou plusieurs livres numériques, mais seulement s'ils sont présents à un endroit précis.

 

Bars, librairies, soirées, événements particuliers ou simple coin de rue, Rook assure que les possibilités sont infinies et que les éditeurs trouveront là un moyen efficace de marquer le lecteur, qui associera ce téléchargement avec un moment spécial de leur vie. Autrement dit, une sorte de souvenir numérique qui l'inciterait à poursuivre sa relation avec l'auteur ou l'éditeur, en payant cette fois.

 

De nombreuses initiatives impliquant du téléchargement dans un lieu précis existent déjà : les plus connus, et probablement couronnées de succès, sont les différentes opérations mises en place dans certains services de transport en commun. 

 

Curtis Moran, le créateur de l'app, répète partout qu'il est persuadé que le gratuit peut facilement mener sur des achats réguliers. Il cite en guise d'exemple sa découverte du film 21 Jump Street, découvert en torrent. Ravi par le long-métrage, il affirme être allé voir la suite 22 Jump Street légalement, en embarquant toute sa bande d'amis. Pas sûr que ce soit le meilleur argument pour convaincre des éditeurs, malgré tout.

 

(via The Guardian)