Russie : 30 % d'achats légaux en plus, grâce aux lois anti-piratage

Antoine Oury - 16.01.2014

Lecture numérique - Législation - Russie - piratage - téléchargements illégaux


Depuis plusieurs mois, la Russie se fait forte de mettre en place de véritables barrières pour limiter les téléchargements illégaux et autres partages, et le gouvernement avance aujourd'hui des résultats plutôt satisfaisants. D'après le Ministère de la Communication, 30 % supplémentaires d'achats légaux auraient été observés. Quant au lien entre ce chiffre et la mise hors-ligne des liens frauduleux, c'est le gouvernement qui le fait...

 


Capture d'écran d'une publicité russe contre le piratage

 

 

 Le ministre de la Communication Nikolai Nikiforov s'est exprimé devant la chambre basse de l'Assemblée Fédérale pour rendre compte des effets de la politique gouvernementale de lutte contre les partages illégaux. « Nous avons découvert que l'introduction de la loi a provoqué une hausse de 30 % des clients des plateformes légales. C'est un résultat majeur », a-t-il affirmé.

 

Il a par ailleurs confié que l'objectif restait d'atteindre 30 millions de clients pour l'offre légale russe, d'ici 2018. Oleg Tumanov, fondateur d'une plateforme de téléchargement légal de films, a toutefois mis un bémol à cette annonce, dès qu'elle fut publique : « Nous n'avons pas senti les effets de cette loi, et les grands fournisseurs d'accès à Internet n'ont même pas signé d'accord sur les règlements préalable au procès. »

 

Dans un pays où le téléchargement illégal reste très important, en particulier au niveau des livres numériques, le gouvernement semble crier victoire un peu trop tôt : Torrent Freak rapporte ainsi que seulement 30 signalements auraient débouché sur un accord à l'amiable, et 19 sur un blocage du nom de domaine. Au total, ce sont 75 plaintes officielles qui auraient été déposées auprès des autorités.

 

Alors, plus d'acheteurs légaux, résultat de la politique du gouvernement ou de l'ouverture de l'offre légale...?