Sans ouverture, le Kindle deviendra le Betamax d'Amazon

Clément Solym - 10.08.2009

Lecture numérique - Acteurs numériques - Kindle - Betamax - Sony


Nous y voilà : à force de rechercher le format propriétaire à tout prix et de verrouiller son lecteur, Amazon pourrait n'arriver qu'à une seule chose : l'échec. Et l'imprudence de Jeff Bezos pourrait lui coûter de revivre l'expérience Betamax de Sony, estime Allen Weiner, expert dans le domaine du livre numérique. L'information est simple : tout le monde a compris que la connectivité sans fil, 3G ou WiFi, était indispensable. Alors, tout le monde va la proposer. Et que restera-t-il à Amazon ? Un lecteur ebook ne supportant qu'un seul format.

Car le noeud gordien n'est ni la taille de l'écran, ni même de savoir si l'on peut acheter depuis son aéroport un ouvrage, mais quelle structure logicielle tourne à l'intérieur et quels sont les fichiers supportés. Pour le moment, la domination d'Amazon s'explique par cette connectivité pourtant, et la facilité d'achat. Mais les consommateurs pourraient se détourner très vite dès lors que d'autres proposeront les mêmes solutions de téléchargement. Gagnera alors celui qui aura l'offre logicielle la plus pertinente.

Pourquoi achèterait-on un exemplaire de Guerre et paix qui ne serait lisible que sur le Kindle, alors qu'avec quasiment tout le parc, on peut lire des fichiers ePub ? Réponse d'Amazon : « Notre objectif est de faire en sorte que les livres Kindle soient disponibles sur le plus grand nombre possible d'appareils. » En clair, verrouiller plus encore le système et fermer tout ce qui peut l'être. On transposera le schéma KIndle sur tous les appareils en mesure de le supporter, mais on imposera dans ce cas notre outil. Passer en force, plutôt qu'en finesse.

Une application iPhone existe déjà, une autre pour Android ne devrait pas tarder... Bref, le sort que le Betamax s'était aménagé en tentant de s'imposer par la force, mais il avait croulé sous la multiplication des alternatives que le format VHS a fini par proposer. Ce que l'ePub fait actuellement, en étant disponible sur un maximum de plateformes. Pour Gartner Weiner, la présomption d'Amazon qui a cru pouvoir imposer sa griffe sera calmée rapidement. « Je ne pense pas que leur format propriétaire sera capable de rivaliser avec l'ePub si ce dernier est proposé par tout le monde. »