Scribd lutte contre les outils de téléchargement de ses contenus

Antoine Oury - 26.02.2019

Lecture numérique - Acteurs numériques - scribd streaming - scribd telechargement contenus - livres streaming piratage


Les services de streaming ne sont jamais à l'abri d'outils destinés à contourner leur système de sécurité pour télécharger les contenus mis en ligne, l'histoire d'internet l'a prouvé. Scribd ne déroge pas à cette règle : la plateforme de lecture en ligne se bat contre les outils artisanaux permettant de télécharger illégalement les livres numériques de son catalogue.

Pirates
(photo d'illustration, ShellyS, CC BY-NC-SA 2.0)


Le service de lecture en streaming a envoyé une plainte à la plateforme de développement logiciel ouverte GitHub, qui propose à des développeurs de publier tout ou une partie des étapes de création de leurs outils informatiques, voire d'en télécharger gratuitement des versions. C'est le cas du logiciel « Scribd-Downloader », qui permet d'extraire les ouvrages accessibles sur Scribd, pour en retirer les limitations d'accès.

Ce petit outil, développé par un jeune Indien de 19 ans, comme il se présente lui-même, permet de télécharger des livres de Scribd pour pouvoir en faire des fichiers accessibles en dehors de l'application et de la plateforme. En effet, les utilisateurs du service de lecture en streaming peuvent accéder aux documents, une fois connectés, par l'intermédiaire des outils propriétaires de Scribd.

Pour garantir une sécurité des fichiers aux ayants droit, Scribd a mis au point un système de mesures de protection technique, celui-là même que Scribd-Downloader entend contourner. L'outil permettrait ainsi d'obtenir les fichiers, pour les lire sur d'autres appareils, non connectés au service Scribd, ou encore les échanger avec d'autres lecteurs.
 

L'éternelle lutte contre le piratage


Le service de lecture en streaming a déposé une plainte auprès de GitHub pour exiger le retrait de l'outil Scribd-Downloader, en vertu de l'article 17 U.S.C. 1201 du fameux Digital Millennium Copyright Act de la loi américaine. Ce texte prohibe « le contournement d'une mesure technique de protection qui contrôle de cette manière l'accès à une œuvre protégée », comme le rappelle Torrent Freak.

Et le fait qu'un compte utilisateur payant soit nécessaire en premier lieu — pour accéder aux fichiers avant de pouvoir les extraire et télécharger — ne change pas la donne ou la portée de la législation.

Si l'outil a disparu de la plateforme GitHub, d'autres, similaires, font leur apparition régulièrement sur le site, si bien qu'un contrôle en temps réel est difficile. Mais Scribd y met d'autant plus de moyens que la sécurité des fichiers est pour lui la condition sine qua non afin d'obtenir la confiance des partenaires éditeurs. Si, pendant un temps, la plateforme a aussi pu héberger des livres numériques piratés, cette époque est révolue — du moins, les équipes font tout pour.
Le fait qu'une plateforme de lecture en streaming soit ouverte aux téléchargements des utilisateurs peut faciliter la diffusion non autorisée de livres numériques protégés par le droit d'auteur. La plateforme française Calaméo a elle aussi été la victime de ce phénomène.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.