Sergey Brin revient sur l'accord Google Books

Clément Solym - 10.10.2009

Lecture numérique - Acteurs numériques - sergey - brin - google


Le co-fondateur de Google, Sergey Brin, s'est expliqué dans les colonnes du New-York Times sur Google Books et sur l'accord passé avec les auteurs et éditeurs américains.

Il entend ainsi, « dissiper certains mythes » et faire partager sa fierté sur cet engagement. Tout d'abord, il explique que chacun sera libre de s'intégrer au processus, de fixer les prix et les droits d'accès aux ouvrages, ou de les retirer.

Il revient ensuite sur l'idée que l'accord mettrait Google en position monopolistique. Sergey Brin affirme « rien dans cet accord ne peut empêcher quelconque entreprise ou organisation de poursuivre des efforts similaires [à ceux de Google Books] ».

Enfin, il estime que cet accord pour être un point de repère pour la gestion des oeuvres orphelines. Pour lui Google Books est un pas important dans la conservation des oeuvres du 20e siècle : « Les auteurs, les éditeurs et Google sont en train de faire ensemble un seul pas vers ce but [la conservation des oeuvres du 20e siècle] mais c'est un pas important. Ne ratons pas cette opportunité ».

Pour les plus courageux d'entre vous, le texte de Sergey Brin (en version originale hein) se trouve à cette adresse.