Shakespeare massivement numérisé, bientôt en ligne

Clément Solym - 29.03.2008

Lecture numérique - Acteurs numériques - Shakespeare - numérisation - Oxford


Deux universités, l'une anglaise, Bodleian, d'Oxford, l'autre américaine, Folger Shakespeare, de Washington, ont passé le dramaturge et surtout ses oeuvres au scanner pour les numériser. Le processus a déjà commencé et enrichira l'effort réalisé en 2004 par la British Library, qui avait numérisé sa collection de quartos.

Le projet devait ne commencer qu'en avril 2008, mais durera bel et bien une année, pour réunir tout d'abord les 75 exemplaires de quartos datés d'avant 1641 en une collection qui sera entièrement accessible en ligne, sur le site Shakespeare Quartos Archive. Le tout en haute définition, évidemment. Ces exemplaires feront figures de référence, en l'absence de copie manuscrite rédigée de la main de l'auteur, à compter surtout du moment où elles sont les plus récentes.

Donc les plus fiables.

Le téléchargement vers le site débutera bien le mois prochain en revanche. La recherche dans le texte devrait être possible ainsi que des annotations. Bref, un nouveau support pour les professeurs et les linguistes, qui permettra de mettre en évidence des coquilles ou des différences, mêmes mineures entre les différentes copies.

La Joint Information System Committe, a participé au projet en injectant 60.000 £ pour la partie anglaise. Du côté américain, on ne sait pas comment est financé le projet. Mais peu importe, car pour Richard Ovenden, d'Oxford ce qui prime est de « créer un contenu significatif pour les étudiants de tous niveaux qui s'intéressent à Shakespeare ». Si le site n'est pas encore en ligne, on ne devrait pas tarder à en entendre parler plus en avant...