Shortcovers pour iPhone et BlackBerry : bien mais pas convaincant

Clément Solym - 27.02.2009

Lecture numérique - Acteurs numériques - shortcovers - acheter - ebooks


Nous y sommes : le site internet de Shortcovers est ouvert, les modules sont en place, la recherche est possible, l'achat également. Plus rien n'empêche donc les possesseurs d'un téléphone portable au Canada d'acheter et télécharger un livre sur leur mobile. Mais les premières impressions de O'Reilly TOC ne sont pas folichonnes.

En fait, on regrette que pour le moment, rien ne soit vraiment différent ni plus attrayant que les applications aujourd'hui disponibles dans le même domaine. Certes on apprécie la fonction Mix, qui semble-t-il, permet de réunir plusieurs extraits ensemble, comme une playlist sur iTunes, et de le partager avec qui l'on souhaite. Rappelons que les extraits sont pour beaucoup gratuits, mais que l'on peut acheter un livre au chapitre. De même, il ne semble pas que l'on puisse réunir de contenu payant dans ces miscellanées.

La dimension sociale de la lecture aura donc été relativement en compte, puisque les lecteurs peuvent à tout moment s'envoyer des emails ou via Twitter des messages pour partager leurs impressions.

En revanche, on regrettera que la plupart des livres ne soient consultables pour le moment qu'à condition d'être en ligne et que très peu de contenu téléchargeable soit proposé. Shortcovers n'en est certes qu'à ses débuts, mais enfin, prévoir cette demande pour un service qui entend la combler semblait relever du minimum.

De même, navigation et interface ne remplissent pas les attentes de notre chroniqueur. Mais surtout, il reproche que le lecteur de Shortcovers ne puisse pas afficher des contenus complexes comme des listes ou des tableaux. Bon. Dans l'attente d'une mise en place plus structurée et d'une offre plus complète donc...