Smartphone : Samsung partenaire de Kindle pour lire des ebooks

Nicolas Gary - 17.04.2014

Lecture numérique - Tablettes - smartphones - Galaxy - Samsung


Très peu d'informations ont pour le moment filtré sur le partenariat entre Amazon et Smasung, mais ce qui est clair c'est que la gamme de smartphones Galaxy profitera d'un service de lecture de livres numériques customisé, opéré par Amazon. Une sorte de magasin sur mesure pour les appareils du Sud-Coréen, qui tardait à proposer son propre ebookstore.

 

 

Samsung Galaxy S5

Janitors, CC BY 2.0

 

 

Pour l'heure, la seule chose assurée, c'est que les propriétaires d'un appareil Galaxy GS5 pourront profiter de 12 titres numériques par an, gratuitement. Leur distribution devrait se faire chaque mois, avec quatre oeuvres mises en avant et et « choisis spécifiquement » pour les propriétaires - comprendra qui peut. L'accord serait concrétisé d'ici à deux semaines, sans plus de précisions, selon The Next Web.

 

L'offre est baptisée Samsung Book Deals. Le service pourrait aussi avoir pour nom Kindle for Samsung, sur le modèle des déclinaisons d'applications Kindle for (PC, Mac, iOS, Android, etc.) Il s'agira certainement d'une application Android spécialement conçue pour les besoins des appareils Samsung. 

Kindle for Samsung est décrit comme « un service sur mesure », pour les appareils, incluant les tablettes, tournant sur Android 4.0. La sélection sera opérée par Amazon, sans que l'on sache encore où les livres seront puisés - très certainement dans le catalogue d'auteurs autoédités. Le service sera proposé dans 90 pays à travers le monde.

 

Les ennemis de mes ennemis sont mes amis

 

Dans tous les cas, on comprend parfaitement l'intérêt pour Amazon : la firme qui avait cherché à commercialiser ses machines dans des boutiques physiques, entame désormais une nouvelle approche de conquête, par le biais du software. La globalisation de l'écosystème Kindle facilitera la mort de la concurrence. 

 

Ce qui en revanche n'est défini, c'est le modèle économique qui associera les deux acteurs - l'idée d'un partenariat prête presque à sourire. Partage de revenus, partages de données, tout reste encore à éclaircir. Comme pour d'autres applications Kindle, le projet Kindle for Samsung passera par Whispersync pour la synchronisation des données de lecture. Lee Epting, vice-président Media Solution Center Europe, n'en dit pas beaucoup plus, sinon que Samsung démontre « son engagement à créer et élargir des partenariats de contenus essentiels, qui offrent des expériences riches et personnalisées à nos clients ». Oui, autrement dit, rien de plus. 

 

Jorrit Vand der Meulen, vice-président Kindle EU est évidemment « ravi que Samsung ait choisi comme fournisseur ebook, Kindle ». Plus d'un demi-million de livres numériques sont des exclusivités Kindle…

 

Bien entendu, la rivalité commune des deux marques contre Apple n'aura que facilité la signature de l'accord. Ce qui est certain, c'est qu'avec la domination d'Android sur les appareils mobiles, un pareil accord, qui en laisse facilement envisager d'autres, bousculera clairement la position d'Apple, déjà passablement affaibli suite à la condamnation pour entente, qui coûterait 840 millions $ à la firme.

 

La fin du Readers Hub... le quoi ?

 

La dernière fois que l'on avait entendu parler d'un service de lecture numérique chez Samsung, c'était à l'occasion de la Foire du livre de Francfort, en… 2012. Le Readers Hub devait être la librairie officielle de la marque, pour le reste du monde. De même, l'an passé, on promettait que pour la Book Expo America, Samsung allait faire un saut dans le grand bain du livre numérique, après avoir rencontré des éditeurs, et commencé des négociations. 

 

Le Hub de Samsung, pour les livres numériques, a été présenté officiellement en janvier 2013, mais ne ressemble finalement qu'à une jolie boîte un peu vide. L'application n'était pas accessible ailleurs que sur le territoire américain, et cette grande librairie n'avait que très peu d'attraits. En revanche, elle était compatible avec le format EPUB, chose qui risque d'être complètement révisée dans le cadre d'un partenariat avec Amazon, et son format propriétaire, Kindle. 

 

Pour la France, dans tous les cas, depuis octobre 2012, nous n'avions pas réussi à obtenir mieux que ce laconique commentaire : « Nous sommes en discussion avec les éditeurs français, et nous avons une équipe en France pour ces négociations. Cependant, rien n'a encore été signé, et il est trop tôt pour en dire plus. Nous travaillons avec les maisons, mais rien de concret n'est encore là. »

 

Voilà à quoi ressemble aujourd'hui le Readers Hub.