Smashwords reçoit les honneurs du New York Times dans son top des ebooks

Clément Solym - 01.08.2012

Lecture numérique - Usages - smashwords - auto-édition - ebook


La liste des best-sellers de la semaine du New York Times, regroupant le top des ebooks de fiction, vient de faire de grands heureux chez Smashwords, plateforme d'autoédition et distributeur indépendant de livres numériques.


 

Ce sont les Fifty Shades de E. L. James, chez Knopf Doubleday Publishing, qui ravissent les trois premières places du classement, mais l'étonnante nouvelle est de voir le nom de quatre auteurs provenant de l'éditeur exclusif d'ebook, Smashwords.

 

« Nous savions que ce jour viendrait. Les auteurs d'ebook auto-édités sont apparus d'une belle manière sur la liste du New York Times classant chaque semaine les bestsellers numériques », déclare la société.

 

Voici les nominés :

  • Collenn Hoover avec Slammed #8 et Point of Retreat #18
  • R. L. Mathewson avec Playing for keeps #16
  • Lylia Sinclair avec Training Tessa #17
  • Bella Andre avec If You Were Mine #22, Can't Help Falling in Love #23 et I Only Have Eyes for You #24

« Tout le mérite de ces résultats va aux auteurs qui ont écrit les livres, aux lecteurs qui les achetés et aux détaillants qui ont relayé ces livres auprès des lecteurs », annonce Smashwords.

 

La révolution qu'apporte le nom de ces écrivains sur la liste, c'est qu'ils proviennent tous de l'auto-édition. Smashwords distribue des ouvrages que toute personne peut écrire sans avoir à passer par un agent littéraire ou même un éditeur. Voilà le paysage de l'édition qui change... outre-Atlantique.

 

« C'est quelque chose de voir un auteur sur la liste des meilleures ventes du New York Times. Il y a un an, c'était inédit. Dans un an, ce sera banal. Demain, les meilleures ventes seront à Smashwords», déclare Smashwords.


Mais le plus important, pour la société de e-distribution, reste le concept d'auto-édition :

 

« Peut-être que l'écrivain réalisera qu'il n'a pas besoin de la bénédiction d'un éditeur pour être édité ou pour toucher des lecteurs. Peut-être qu'il réalisera que les outils pour éditer et distribuer un livre sont disponibles à moindre coût, et que la connaissance pour éditer de façon professionnelle est disponible pour celui qui le veut. Cela demande juste des efforts ».