medias

Smashwords squatte Scribd, et garantit la protection des oeuvres

Antoine Oury - 04.03.2014

Lecture numérique - Acteurs numériques - Smashwords - Scribd - auteurs


Les deux sociétés Smashwords et Scribd ont annoncé un partenariat qui emmènera les livres numériques de l'une sur la plateforme de l'autre. Un rapprochement plutôt logique, dans la mesure où les deux marques développent considérablement leurs services, dans des domaines respectifs. L'autopublication pour Smashwords, et la lecture en ligne pour Scribd. Avec de beaux succès pour chacune.

 


 

 

Pour le moment, ce sont déjà quelque 181,643 publications qu'affiche la page dédiée aux titres de Smashwords. Les ouvrages sont présentés dans une sorte de vitrine, et un clic sur une couverture renvoie à la page correspondante, avec cette fois le nom de l'auteur du livre clairement affiché. Bien entendu, les auteurs qui utilisent Smashwords pourront choisir, ou non, de proposer leurs oeuvres via Scribd.

 

En effet, le service traîne encore derrière lui une réputation de repaires de pirates en tout genre, qui s'octroiraient le droit de disposer des écrits de tout à chacun. Smashwords souligne dans un communiqué que l'utilisation de Scribd permettrait justement de mettre un frein à ses mises en ligne sauvages : « Le système d'empreinte numérique scanne votre texte de l'ebook Smashwords, et l'utilise comme version de référence. Si quelqu'un tente d'uploader une version de votre livre, Scribd la reconnaîtra et bloquera l'upload. »

 

Reste à voir si le changement de quelques éléments du texte ne permettrait pas d'outrepasser ce scan numérique. Mais il est certain qu'ajouter une version numérique de son livre dans Scribd ne peut pas faire de mal : depuis quelques mois, le service d'hébergement met l'accent sur son service de lecture en streaming, et propose une rémunération contre les affichages, sans oublier la possibilité d'acheter un exemplaire de l'ouvrage via le service.