Smashwords victime d'une fraude aux cartes bancaires

Clément Solym - 19.08.2012

Lecture numérique - Acteurs numériques - carte de crédit - cybercriminalité - affiliation


Pas de veine pour Smashwords. Le distributeur de livres numériques pour auteurs et éditeurs indépendants vient d'annoncer, avec une étonnante transparence, avoir été victime d'une série d'achats frauduleux, découverte cette semaine. Montant de cette cybercriminalité : 1300 $, et 190 auteurs et éditeurs impactés.

 

 

Kallen doesn't like predatory mail credit card applications either!

 

 

« Les achats ont été effectués avec plusieurs cartes de crédit volées, impliquaient des faux comptes client, et a été perpétré par une personne qui a créé au moins deux comptes affiliés, pour tenter de canaliser les commissions de 11 % par ce biais », explique Smashwords. C'est manifestement entre le 15 et le 17 août que la supercherie a été découverte. 

 

Clairement, le criminel n'était pas intéressé par les livres numériques, assure la société, à en juger par les achats les plus disparates possibles qu'il a réalisés. Il tentait plutôt d'empocher les frais d'affiliation, et à ce titre, « il s'est donné beaucoup de mal pour gagner près de 200 $ ». 

 

Les frais occasionnés ont été remboursés auprès de PayPal, et les résultats de ventes corrigés, pour faire oublier ce vilain passage. Le reste sera entre les mains de la police. 

 

Dans tous les cas, ce type de magouille s'avère inévitable, et effectivement, notre pirate avait trouvé une solution pour gagner trois francs six sous, espérant probablement poursuivre son petit plan quelque temps encore. Après tout, disposer d'une pareille rente depuis une dizaine de sites, c'est assez profitable.