medias

Sony abandonne le marché des lecteurs ebook aux Etats-Unis

Clément Solym - 27.09.2013

Lecture numérique - Lecteur eBook - PRS-T3 - Sony - marché du livre numérique


La société japonaise a confirmé l'information en personne : son prochain lecteur ebook, le PRS-T3 sera commercialisé au Canada, en Europe, et dans le reste du monde, dans le courant du mois, mais Sony a choisi de ne pas le vendre aux États-Unis. Déception, probablement, du côté des consommateurs, mais également aveu d'une certaine difficulté à rivaliser avec la concurrence ?

 

 

Le PRS-T3

 

 

L'information intéressait plusieurs sites américains, qui n'ont pas caché leur étonnement. Alors que la commercialisation était annoncée sur l'ensemble des marchés traditionnels, le fait qu'aucune annonce n'ait lieu pour le PRS-T3 semblait quelque peu intrigante.

 

« En réponse aux changements de marché sur ce territoire, Sony se concentrera plutôt sur les appareils mobiles et les tablettes », explique la société. Étant donné la qualité de son smartphone, le Xperia Z, l'idée n'est pas forcément la plus pertinente de toutes. 

 

« La lecture et les livres numériques restent une priorité importante pour Sony. Le Reader Store sera toujours une aide pour que les amateurs de livres trouvent et lisent leurs prochaines histoires, n'importe où, n'importe quand. Et les clients peuvent continuer à attendre des fonctionnalités nouvelles et passionnantes, et des outils de recherche. Le Reader Store continuera de supporter les précédents lecteurs ebook, ainsi que d'autres appareils compatibles au travers des applications gratuites pour PC, Mac, Android et iOS », assure la firme. (via The Ebook Reader)

 

Ce qui est donc clair, c'est que le marché des eReaders, pour Sony, sur le territoire étatsunien, c'est donc fini. Pourtant, la mise en vente fut envisagée, puisque le PRS-T3 avait été soumis à la FCC, la commission chargée d'évaluer la qualité des appareils et leur conformité aux législations en vigueur. Et qu'entre temps, quelque chose les a fait changer d'avis. 

 

Reste que le nouveau lecteur ebook n'apporte pas non plus de révolution technologique, et semble être tout juste un PRS-T2 repackagé pour l'occasion. Dans un pays aussi en avance que les États-Unis sur la vente de livres numériques, la décision est cependant difficile à comprendre. À moins que les changements ne proviennent des tablettes de Sony, pour assurer la propulsion des ouvrages ?