Sony confirme ce qu'il est raisonnable de penser

Clément Solym - 17.07.2011

Lecture numérique - Acteurs numériques - lecteur - ebook - sony


Lors d'une récente interview, Phil Lubell, vice-président de la lecture numérique pour Sony Electronics faisait valoir que la firme poursuivrait sur sa lancée, en ce qui concerne les lecteurs ebooks.

En fait, Lubel faisait l'analyse suivante : « Nous pensons qu'il y aura toujours un marché pour les lecteurs dédiés, tant que les tablettes restant dans une fourchette de prix autour de 500 $. » (notre actualitté)

Pas idiot du tout, mais probablement prématuré, puisque la société a cru bon de relativiser un peu les propos de son employé.

Pour l'heure, et en dépit de son côté pionnier dans la lecture numérique - le premier Sony Reader fut dévoilé en 2006 - le Japonais n'est jamais parvenu à se hisser au niveau d'un Kindle. Et pourtant, les fonctionnalités, comme l'écran tactile, ne manquent pas - peut-être qu'il faudrait regarder du côté des options disponibles, comme la connectivité permanente ou l'accès à un ebookstore, tardivement ajoutés chez Sony.


Et comme en parallèle, Sony fut parmi les premiers à faire les frais de la nouvelle politique d'Apple, en ce qui concerne les applications et la vente de contenus directement à l'intérieur, voilà qui a largement diminué la capacité de développement sur les appareils iOS. Alors que pour le moment, Amazon n'a toujours pas modifié son application.

Alors, voilà : Sony estime donc que les propos de Phil ont été quelque peu sortis de leur contexte. « Il est vrai que Sony s'implique dans le domaine des lecteurs ebook, et croit qu'il existe un marché pour les tablettes et les lecteurs dédiés. Et, comme nous avons historiquement sorti deux nouveaux lecteurs ebook chaque année, il est raisonnable de penser que nous le ferons encore cette année. Cependant, les détails sur un nouveau Sony Reader sont inexacts. Nous n'avons pas diffusé de prix, de calendrier ni d'informations techniques sur un nouveau lecteur ebook. »

Et ils ne manqueront pas de nous le signaler quand ce sera le cas.