Sony DADC présente sa solution de verrou numérique, la DRM Marlin

Antoine Oury - 06.01.2017

Lecture numérique - Acteurs numériques - DRM Marlin - Sony DRM - DRM ebooks


L'attention est peut-être focalisée sur le développement d'une DRM interopérable et « ouverte », LCP, par le consortium Readium, mais les autres acteurs du livre numérique n'en abandonnent pas moins les recherches sur les systèmes de protection. Sony DADC présentera ainsi, le 23 février, sa solution Marlin (URMS).

 

Kobo Aura Edition 2

(photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

 

Si Sony a quitté le domaine des lecteurs ebook depuis un petit moment déjà, la société japonaise poursuit ses investissements pour développer des solutions à destination de l'industrie du livre numérique. La DRM Marlin a été développée depuis plus de deux ans par Sony DADC, et quelques acteurs l'ont concrètement expérimenté.

 

D'après ces derniers, la DRM Marlin favorisera « une adoption plus large du livre numérique au format EPUB 3, notamment des livres enrichis, tout en simplifiant l’expérience usager et permettant la construction de nouveaux modèles économiques. Mantano se chargera de proposer des applications de lecture Android/iOS. »

 

En octobre dernier, les distributeurs DeMarque et Numilog, ainsi que le spécialiste des applications de lecture numérique Mantano se lançaient dans l'aventure en adoptant la solution Sony, et, le 23 février prochain marquera sera le moment des retours d'expérience.

 

À 16 heures, au café Bel-Ami à Paris, 7 acteurs du secteur présenteront leur vision et leur expérimentation de la solution Marlin : Micah Bowers, de Bluefire, Kevin McNeill, de Datalogics, Marc Boutet, de DeMarque, Philippe Belin, d'Immanens, Jean-Marie Geffroy, de Mantano, Denis Zwirn, de Numilog, et Spiros Rally, de Sony DADC. La conférence sera animée par José-Manuel Anta, directeur de l'International Publishing Distribution Association.

 

« L’objectif est de présenter différents use cases déjà actifs, prévus ou en cours de développement utilisant la solution Marlin (“URMS”), et de discuter de l’intérêt de cette nouvelle solution de gestion de droits pour simplifier le parcours utilisateur en librairie et en bibliothèque, développer de nouveaux modèles économiques et disposer d’un nouveau standard interopérable à vocation internationale », nous précise Denis Zwirn, PDG de Numilog.

 

Les places sont limitées, et une inscription est nécessaire à l'adresse contact@numilog.com.