Star Trek : “Longue vie et prospérité”, désormais sans DRM

Clément Solym - 06.04.2016

Lecture numérique - Usages - Star Trek - verrous numériques - ebooks DRM


C’est l’un des univers de Space Opera parmi les plus adulés : le monde de Star Trek a connu de multiples déclinaisons en livres. Fort du succès que la série a connu, l’éditeur Pockets Books a décidé de débarrasser ses livres numériques de toute forme de verrou. Désormais, plus de 700 titres sont garantis 100 % sans DRM : pour le bonheur des lecteurs...

 

 

 

« Pocket Books est ravi de rendre cette série emblématique largement disponible et accessible à de nombreux lecteurs qui les ont appréciés, et de faire des romans Star Trek un univers disponible pour de nouveaux fans », indique Louisa Burke, présidente et éditrice. 

 

Les fans pourront retrouver pour l’occasion les trilogies Mirror Universe et Vulcan’s Soul pour 99 cents, un petit prix pour marquer le coup. Et un nouveau coup dans le monde des verrous numériques.

 

 

 

Créé par Gene Roddenberry, l’univers de Star Trek repose originellement sur une série télévisée, mais s’est par la suite décliné avec une douzaine de longs-métrages, ainsi que des centaines de romans, de comics et bien entendu des jeux vidéo. 

 

En 1966, quand débuta la diffusion de cette série, le créateur se fit remarquer, avec un léger sourire : dans un article ni plus ni moins que signé par Isaac Asimov, le concept était largement critiqué pour son manque de sérieux scientifique.

 

Le réalisateur se permit alors d’expliquer à Asimov tout ce qui avait été fait pour garantir une crédibilité scientifique à la série. On apprenait ainsi que les épisodes de Star Trek étaient passés devant deux commissions d’experts scientifiques afin d’être validés avant leur diffusion.

 

Les scénaristes furent également équipés d’un guide contenant des listes de terminologie ou des extraits d’articles scientifiques. Roddenberry finit par obtenir gain de cause, puisqu’Asimov se laissa gagner... jusqu’à devenir un fan boy...